Accueil » Politique » Fraudes électorales : l’inquiétude devrait être du côté de la mouvance, non de l’opposition

Fraudes électorales : l’inquiétude devrait être du côté de la mouvance, non de l’opposition

A l’approche de la présidentielle du 11 octobre, une crise de confiance continue à persister entre la majorité présidentielle et l’opposition sur la crédibilité du fichier électoral. A entendre le député Camara, l’opposition est mieux placée pour avoir la faveur de la CENI lors des prochaines joutes électorales.

"
Amadou Damaro Camara

Damaro Camara

Au terme de la révision des listes électorales, l’opposition accuse la mouvance présidentielle d’avoir fait enrôler des mineurs dans des zones qui lui sont favorables rendant ainsi le fichier électoral peu crédible. ‘’S’il y a une inquiétude au niveau du fichier, elle devait être de notre coté’’, a laissé entendre lundi le président du groupe parlementaire du Rpg Arc-en-ciel sur une radio locale.

Pour soutenir son argumentaire, l’honorable Damaro Camara affirme que directeur du fichier électoral est le représentant de l’UFDG à la CENI. ‘’Il est le délégué de la CENI de l’opposition, c’est quelqu’un qui a été envoyé par l’opposition. Donc, s’il pouvait facilement corrompre le fichier, ça serait contre nous’’, indique-t-il.

Pour être rassurées de la crédibilité du fichier électoral, les acteurs semblent avoir accordé leur violon sur le choix de deux experts au sein de l’opposition, deux de la mouvance, deux autres de la société civile en présence de deux délégués de la communauté internationale.

L’idée, selon le député Damaro Camara, est de débarrasser le fichier tout ce qui peut être considéré comme anomalie. Malgré tout, l’opposition a de nouveau claqué la porte et menace de reprendre de la rue après le mois de Ramadan, si aucun compromis n’est trouvé autour de la table. ‘’Je ne sais pas encore qu’est ce qu’ils veulent’’, affirme-t-il.

De toute évidence, indique le patron de la majorité au Parlement, ‘’on ne peut pas dire à l’opposition d’organiser les élections pour qu’on soit sûr qu’elles soient transparentes’’.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 666 905 416/boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

2 comments

  1. Mr Damaro, vous résumez à vous tout seul ce régime, c’est à dire: arrogant, haineux, ethnocentriste et divisionniste. Mais vous n’avez pas de mémoire car il n’y a pas longtemps certains aussi se croyaient intouchable et immortels dans ce pays. Ils passaient leurs temps à insulter et à humilier les guinéens.

    Aujourd’hui ils font profils bas en espérant que tout le monde les oublie.

    Seul le peuple aura le dernier mot, continuez avec votre arrogance. Qui vivra verra !

  2. Ce Damaro est tres precieux pour qu il soit maintenu en vie jusqu’au proces des evenements de juillet 85, beaucoup d informations remontent jusqu a lui et nous aimerions avoir sa version avant sa mort. Puisque les acteurs reels et les temoins de 1er degre disparaissent peu a peu. Il faut retenir qu etant parmi les acteurs qui planifierent le coup Diarra, il fut le seul a ne pas etre inquiete reussissant meme a avoir la protection du CMRN tant dis que ces complices et leur familles furent decimer dans les differents camps de concentration qui avait ete laisser en heritage par le PDG.
    Le peuple et surtout nous les familles des victimes veulent savoir et demande de l aide pour avoir la deposition de Damaro sur cette page sombre de notre histoire.
    Justice pour les victimes de juillet 85.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info