Accueil » Annonces » Violences intercommunautaires à Nzérékoré : deux ans après, les victimes commémorent…

Violences intercommunautaires à Nzérékoré : deux ans après, les victimes commémorent…

Du 15 au 18 juillet 2013, un incident éclaté à Koulé avait dégénéré en violences intercommunautaires entre koniankés et guerzés, violences qui s’étaient très rapidement propagées dans les villes de N’Zérékoré et Beyla, en Guinée forestière.

"

À la suite d’enquêtes, la Ligue Guinéenne des Droits de l’Homme (LIGUIDHO) avait publié un rapport faisant état de : 217 morts dont 73 femmes et 48 enfants, 273 blessés dont 142 femmes et 104 enfants, 13 églises incendiées ou saccagées, 11 mosquées incendiées ou saccagées, 877 maisons ou concessions calcinées ou démolies.

L’ampleur des dégâts suppose l’implication de centaines d’auteurs et de commanditaires dans les crimes commis. Malheureusement, seulement 18 personnes avaient été traduites devant la Cour d’assises de Kankan qui avait rendu le 5 mai dernier, un arrêt condamnant 13 accusés et acquittant les 5 autres.

« Le procès dans l’affaire de Koulé, N’Zérékoré et Beyla s’est tenu en violation des droits des victimes. Nous n’avons pas été citées à y participer. Nos intérêts n’ont pas donc été pris en compte. Nous avons le sentiment que justice n’a pas été rendue parce qu’aucune indemnisation ne nous a été accordée pour réparer au moins les énormes préjudices que nous avions subis», ont des victimes de manière désespérée.

La LIGUIDHO considère que le sens d’un procès équitable dans cette affaire devrait avoir pour but de sanctionner tous les auteurs des crimes commis d’une part et d’autre part d’indemniser toutes les victimes. L’État guinéen devrait donc constituer en fonds d’indemnisation en faveur des victimes. C’est à ce prix que les victimes sauront que la justice a été rendue et que l’impunité pourra cesser en Guinée.

La Ligue Guinéenne des Droits de l’Homme (LIGUIDHO) est une Organisation Non Gouvernementale, basée à Conakry, qui œuvre pour la promotion, la protection et la défense de l’ensemble des droits établis par les instruments juridiques de protection des droits humains. Son slogan est ’’ Agir ensemble pour les droits humains ’’.

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

3 comments

  1. Mohamed Lamine Fofana

    Vous etes entrain de comprendre la lâcheté de Me Sacko le Ministre de la justice qui est un ethno parfait. Dernièrement des jeunes ont saccagé le tribunal de Kankan, c’est le êe Ministre qui a dit que le commanditaire était en fuite, quelle honte pour quelqu’un qui est entrain de distribuer de l’argent du contribuable guinéen aux organisme internationaux pour faire sa fausse promotion?????

  2. Les actes posés par Me Sako nous pousse à doter sur sa moralité,il est sous ordre du PRG avec ses Juges.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info