Accueil » Société » Jardin 2 octobre : les bureaux de la Première dame Djènè Kaba Condé dans les eaux

Jardin 2 octobre : les bureaux de la Première dame Djènè Kaba Condé dans les eaux

Le seul espace récréatif conçu pour les tout-petits sur l’ensemble du territoire national, le jardin du 2 octobre est longtemps resté un parc d’attraction qui a en son sein des aires sportives, notamment pour le hand bal, le volley bal, le basketball, le tennis de table et tennis, des évènements culturels  pour enfants, jeunes, mais aussi pour adultes qui viennent d’horizons divers pour le divertissement, le sport et autres plaisirs.

"

Djene Kaba CondeOutre ces aires de jeu, le centre abrite également une crèche pouponnière et garderie d’enfants appelées ‘‘Maternelle du 2 octobre’’, un labo photo, un cyber café, une pâtisserie, une garderie, des restaurants, des bureaux, un espace culturel et beaucoup d’autres lieux de divertissement pour enfants. Il accueille aussi et surtout les bureaux de la Fondation de la Promotion pour la santé maternelle et infantile (Prosmi) de l’actuelle Première dame de Guinée, Djènè Kaba Condé.

Depuis géré sa création (sous le régime Sékou Touré) par les Premières dames du pays, sous l’administration d’un cadre nommé à cet effet, le jardin 2 octobre est plus que jamais confronté à une insalubrité jamais enregistrée dans son histoire.

Faites-y un tour, pour vous en persuader. L’état insalubre dans lequel se trouve aujourd’hui ce joyau suscite des interrogations au sein des populations qui fréquentent le site. Certaines parmi elles se demandent si le jardin a réellement un budget de fonctionnement.

Par contre, d’autres soutiennent mordicus qu’avec les recettes générées par le jardin à la suite des différents évènements qui s’y tiennent, l’administration du site peut valablement faire face à un certain nombre de détails, notamment le dallage de l’enceinte pour éviter la stagnation des eaux usées qui s’y trouvent actuellement, et qui empêchent l’usage de certaines aires.

Toute chose qui devrait interpeller les autorités du pays à prendre des mesures nécessaires, en vue de rectifier le tir et garder cet espace en y ramenant l’aspect splendide qu’il a toujours incarné. A défaut, le défi est lancé à Monsieur l’administrateur Kerfala Kaba  et son équipe pour redorer le blason.

Mady Bangoura, pour VisionGuinee.Info

00224 664 29 48 51/mady.bangoura@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info