Accueil » Société » Un présumé bandit présenté à la presse par l’Escadron mobile de Matoto

Un présumé bandit présenté à la presse par l’Escadron mobile de Matoto

Quoique l’insécurité soit galopante sur l’ensemble du territoire national, les unités d’intervention des forces de l’ordre et de sécurité réussissent (à des moments) à traquer des malfrats à certains endroits. Leur dernière opération remonte au samedi 1er août dernier où l’Eco 4 de Matoto a procédé à l’interpellation d’un récidiviste.

"
Lieutenant-colonel Ibrahima Kalil Sidibé, commandant de l’Escadron mobile de Matoto

Lieutenant-colonel Ibrahima Kalil Sidibé, commandant de l’Escadron mobile de Matoto

Le présumé malfrat, Bouba Rasta, a été appréhendé dans la nuit du samedi 1er au dimanche 2 août par des éléments de l’Escadron mobile N°4 de Matoto, à Kissosso dans la commune de Matoto .

Aboubacar Soumah, un récidiviste très recherché, a été appréhendé en flagrant délit d’attaque à mains armées perpétrée contre une dame à Kissosso.

Revenant sur les circonstances de son arrestation, le commandant de l’Escadron mobile de Matoto et  coordinateur national adjoint des escadrons du pays, le lieutenant-colonel Ibrahima Kalil Sidibé a indiqué que cela a été rendu possible grâce à la nouvelle stratégie adoptée par les différentes unités d’intervention sous l’instruction du Haut commandant de la gendarmerie nationale, Ibrahima Baldé, et qui consiste à faire intervenir des agents en tenue civile.

Le lieutenant-colonel Ibrahima Kalil Sidibé a saisi l’opportunité pour lancer un appel à la franche collaboration des populations en vue de mieux lutter contre l’insécurité et ses corollaires criminogènes.

Bouba Rasta, dont la sortie en taule n’excède pas une semaine, a été arrêté alors qu’il tentait d’étrangler une dame. Il dit ignorer le véritable facteur de ce qui l’entraine dans les pratiques répréhensibles. Comme envouté, le jeune homme déclare avoir renoncé au micro au profit des attaques armées. Quant à son binôme, Yakuza, à qui appartiendrait le revolver, il reste introuvable.

Mady Bangoura, pour VisionGuinee.Info

00224 664 29 48 51/mady.bangoura@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

One comment

  1. Vous etes tous bandits la seul diffrence est que ces gens que vous nous presentez ici n’ontpas eu la chance d’avoir la tenue que vous portiez sans aucune merite. Bande de soulars

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info