Accueil » Société » Le ministre de l’Elevage parle : ‘’pourquoi j’ai ordonné la fermeture de l’abattoir de Coléah’’

Le ministre de l’Elevage parle : ‘’pourquoi j’ai ordonné la fermeture de l’abattoir de Coléah’’

Abattoir coleahLes bouchers de Conakry ont été surpris de la présence massive d’hommes en uniforme depuis le 30 juillet dernier à l’abattoir de Coléah. Le ministre de l’Elevage a ordonné aux occupants de libérer les lieux sur le champ. Une décision qui rencontre des obstacles étant donné que l’abattoir moderne de Kagbèlen peine à être achevé.

"

Pour en savoir plus sur cette affaire, nous avons joint Thierno Ousmane Diallo, ministre de l’Elevage. Selon lui, l’abattoir de Coléah qui date de plus 50 ans n’est plus digne de nom. ‘’Raison pour laquelle dès mon arrivée au ministère de l’Elevage, j’ai trouvé le projet d’un nouveau abattoir à Kagbèlen. Nous avons réactivé le projet et Dieu merci qu’aujourd’hui nous sommes sur le point de terminer ce projet’’.

A la question de savoir si ses services ne pouvaient pas attendre la fin des travaux de construction de l’abattoir moderne de Kagbèlen pour déloger les bouchers à Coléah, notre interlocuteur est catégorique : ‘’On ne peut pas attendre jusqu’à la fin du projet’’, répond-il avec insistance. Et pourquoi, relance-t-on. ‘’Parce qu’il y a eu un décret du chef de l’Etat qui attribue le domaine public maritime de Coléah c’est-à-dire là où il y a l’abattoir, à une société qui devrait en faire un hôtel. Donc il fallait appliquer le décret du président’’, souligne-t-il.

Comme solution palliative, indique-t-il, ‘’j’ai dit aux bouchers d’occuper l’abattoir de Kakimbo et de Matoto en attendant que celui de Kagbèlen soit terminé et c’est là qu’est né le point de discorde entre eux et moi. Donc, on a utilisé la méthode forte puisque c’est dans leur intérêt’’.

Le ministre de l’Elevage ne craint-il de faire de frustrés avec une telle décision controversée ? A question, Thierno Ousmane Diallo se dit serein : ‘’Quand on te confie des responsabilités, il faut les assumer et pour cela tu deviens parfois impopulaire. Toutefois, quand les bouchers auront les parcs modernes bien sécurisés à Khorira et à Kouria avec les armoires frigorifiques, ils vont nous remercier’’. En tant que chef du Département de l’Elevage, déclare-t-il, ‘’je ne discute pas les ordres du président, je les applique. Le domaine de Coléah appartient au tourisme donc je ne pouvais pas attendre’’.

Aissatou Diallo, pour VisionGuinee.Info

00224 621 82 08 53/aissatou.diallo@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

One comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info