Accueil » Libre opinion » Une militante de l’UFDG à Dalein : ‘’mettons fin à nos protestations violentes’’

Une militante de l’UFDG à Dalein : ‘’mettons fin à nos protestations violentes’’

Monsieur le Président de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée, UFDG, El Hadj Mamadou Cellou Dalein Diallo,  je vous écris cette lettre avec un pincement au cœur.  Mon cœur se refroidit à chaque fois que je pense le combat ultime pour lequel se bat l’UFDG est en train de se compromettre par des actions nuisibles à la santé de l’UFDG.    

"

Cellou Dalein DialloLes militants et sympathisants de l’UFDG défendent des valeurs sociales, politiques et démocratiques dignes et légitimes.  Mais à chaque pas vers la sacralisation de ses ambitions, nous constatons des défaillances multiples et variées. Certainement vous vous demandez qu’est-ce que je veux dire ?

Tenez, Monsieur le Président de l’UFDG, depuis les dernières élections présidentielles de la République de Guinée, en novembre 2010, depuis votre magnifique défaite face à votre principal adversaire politique, depuis que vous avez reconnu cette défaite devant l’opinion nationale et internationale, certes pour sauver des vies et faire preuve de maturité politique, depuis cette date, vous êtes animé par la seule ambition : comment accéder à la magistrature suprême de notre pays ?

Cette ambition qui vous anime, Monsieur le Président, est la seule qui anime aussi militants et sympathisants de l’UFDG.

L’UFDG est animé par le désir mortel d’accéder au pouvoir et de vous voir conduire votre destin commun et réaliser toutes vos ambitions politiques et programmes de société afin de permettre aux guinéens de vivre heureux, libre et digne dans un pays où l’ordre et la justice seront le cheval de bataille, où la gestion rigoureuse des ressources naturelles, financières, matérielles et humaines ne souffrira d’aucune velléité.

L’UFDG rêve de vous voir diriger un pays uni et solidaire, un pays où tous les guinéens sont des frères et des sœurs, un pays où la discrimination, le communautarisme, le régionalisme, le laxisme, l’égocentrisme, l’injustice sociale et administrative, la corruption, le détournement des deniers publics, la violation répétée des droits de l’homme et des libertés fondamentales, la criminalité, la gabegie financière, les inégalités sociales et les frustrations qui accumulent les humiliations seront éradiquées pour une vie commune et apaisée.

Nous rêvons tous d’une nation où toutes les communautés seront unies autour des valeurs de paix, de justice, de sécurité,  de tolérance, de pardon, de partage, de fraternité et d’amour, M. le Président El hadj Mamadou Cellou Dalein Diallo.

Mais au regard de cette noble ambition, je constate avec amertume que l’UFDG se prête aux jeux de ses ennemis qui ne se soucie plus de la préservation des vies humaines ou de la responsabilité sociale et sociétale, politique et parlementaire.

L’UFDG ne se soucie plus de la question de la vie et de la sécurité de ses militants ? L’UFDG ne se soucie plus de la question de morale et de l’éthique ou déontologique politique ? L’UFDG ne se soucie plus de l’unité des ethnies dans leurs ensemble et de leur unification ?  L’UFDG ne se soucie plus de compter au sein de son rang les autres communautés à la veille des élections présidentielles de Octobre 2015 ?

Épargnons un peu des vies et agissons dans le jeu politique et démocratique, mettons fin à nos marches politiques et nos protestations violentes.

La question de savoir comment amener les autres ethnies au sein de l’UFDG et leur convaincre par des programmes de société et politique bien élaborés où chaque guinéens trouvera son compte doit être votre cheval de bataille qui focalise l’attention. Refusez d’aller aux élections lorsque les conditions minimum de transparence, d’équité et de crédibilité ne sont pas réunies. Plus loin, boudez les sessions parlementaires et quittez l’Assemblée Nationale si les causes que vous défendez ne s’y retrouvent pas surtout quand il y a hold up électoral et il y en aura certainement. Ne regrettez rien, vous n’aurez rien perdu tant que vous œuvrez pour la défense de la patrie, l’instauration de la paix, de la démocratie et de l’unité nationale et tant que UFDG n’a pas perdu des vies sur le champ de bataille.

Aujourd’hui, tout votre combat consistera à savoir comment UFDG peut-elle arriver au pouvoir, à quel moyen et à quel prix, dans l’unité et la sécurité ? Voilà toute la question politique, M. le Président, qui doit vous séduire.

La politique de l’UFDG doit aujourd’hui consister à faire adhérer les populations sceptiques et indécises et qui ne connaissent pas les vraies valeurs de notre parti ou qui ne se reconnaissent pas militants et sympathisants de l’UFDG, M. le Président, pour gonfler vos rangs et se préparer aux différentes échéances électorales prochaines.

Aujourd’hui, vous êtes réélu une nouvelle fois comme président de l’UFDG pour une durée de cinq ans parce que vos militants sont convaincus que vous êtes le leader incontesté et incontestable capable de mener des reformes rigoureuses, louables et dignes de confiance en République de Guinée. Mais le hic est qu’au lieu d’enregistrer des adhérents, nous enregistrons plutôt des départs au sein de votre parti. Cette question doit vous préoccuper. Vous ne devrez pas laissez votre principal adversaire politique, M. Alpha Condé, vous tirer les vers du nez. Le départ d’un seul militant au sein de votre parti est une perte de trop.

Réfléchissez comment mener votre politique avant de partir en campagne électorale, M. le Président, car l’UFDG ne souhaitera pas entendre parler à nouveau qu’il n’a de militants qu’en Moyenne Guinée. L’UFDG doit être capable de montrer qu’il est un parti national en touchant le cœur des populations de la Basse Guinée, de la Haute Guinée et principalement de la Guinée forestière où le vrai jeu électoral se jouera cette année.

M. le Président de l’UFDG, je suis au regret de constater que votre député honorable Ousmane Gaoual Diallo est cité dans un dossier « de coups et blessures volontaires, injures publiques, de violences et voies de fait et de diffamation » par le procureur de la République auprès de Mafanco. Aujourd’hui, un mandat d’amener est décerné contre lui par la justice et il est activement recherché par les forces de sécurité guinéennes pour répondre à ses actes.

Que dites vous de cet acte grossier d’un député, M. le Président et chef de file de l’opposition guinéenne ? Heureusement que Honorable Ousmane a agi contre son parent  Dioulde  Diallo, PDG de Tane Corporation. Imaginez quelle sera la longueur du problème lorsqu’il s’agissait d’un Malinké ? La situation serait vite saisie comme une agression ou une déclaration de guerre. C’est serait alors la seule goutte qui aurait débordé la vase, M. le Président. Voilà une tache noire qui souille votre engagement, votre volonté et votre combat. Rien ne justifie son acte qui entache les actions et la crédibilité de l’UFDG et souille votre réputation.

Honorable Ousmane n’a pas agi en vraie démocrate-libéral. Il doit être rappelé à l’ordre car il ne peut user de son immunité parlementaire pour violer les lois de la République que lui-même a votées. Je condamne cette agression à la dernière énergie, comme vous devez le faire aussi M. le Président. L’acte du député uninominal de Gaoual est tellement contraire aux principes et valeurs que défend l’UFDG ! Dans le jeu démocratique, il faut faire prévaloir la raison et non l’émotion. La démocratie est un combat politique qui se repose sur les idées et les opinions, la seule force que l’on doit faire usage, c’est la force morale qui détermine la maturité politique et les arguments.

Le jeu démocratique ne s’exprime pas par la violence mais par des valeurs. Les affaires ne se traitent non pas par la violence mais par la diplomatie et la sérénité de l’esprit. Il faut de l’intelligence et de la maturité pour mener à bien le combat politique. Contrairement à Honorable Fode Oussou et consort, je ne suis pas solidaire ni avec l’UFDG ni avec le groupe parlementaire les Libéraux-Démocrates. Je ne suis pas non plus Honorable Ousmane Gaoual Diallo ! Je refuse de cautionner son acte. Refusez de porter aussi les erreurs des autres par manque de responsabilité, M. le Président.

M. le Président, je vous prie de ne pas tolérer l’impunité au sein de l’UFDG ni permettre que les militants, sympathisants ou parlementaires se cachent derrières vos voiles pour semer le trouble ou le désordre. Je vous exhorte d’aimer l’ordre et la justice, de défendre toujours la bonne cause pour une Guinée unie et prospère.

Vive l’unité nationale pour que vive la Guinée !!!!

Je vous remercie.

Mariama PT. Diallo, depuis Norvège- Oslo

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

25 comments

  1. UNE FEMME RESPONSABLE
    AURAI ÉTÉ A LA TÊTE DE L’UFDG EN 2010 AVEC CE ESPRIT ET COMPORTEMENT ,MÊME TU ALLAIT AVOIR DE VOIE MÊME EN HAUTE
    SANS CETTE IDÉE ET ESPRIT MÊME EN 2020 L’UFDG VERA LE POUVOIR PARTIR AVEC UN AUTRE LEADER SENS EUX
    VOTRE HANDICAP SES N’AVOIR PAS CONSIDÉRÉ LES AUTRES ETHNIES
    VOILA CE QUI A ÉTÉ LA GRANDEUR DE SAIFOU LAYE DIALLO,DIAO BALDE,ELHADJ BOUBACAR BIRO DIALLO
    MAIS LA GÉNÉRATION NOUVEL COMME OUSMANE GAOUAL,BAH OURY NE FONT QUE CULTIVER LA HAINE ENTRE LES PEULS ET LES AUTRES RÉGION
    SES DOMMAGE ,JE SUIS TRÈS RAVI DE VOUS LIRE MME MARIAMA PT DIALLO

    • voila une Dame Qui raisonne parfaitement bien je partage le même Opinion Que vous madame
      Que dieu vous Bénis et Bénis tous les Guinéen Amen
      L’UFDG doit Regarde au rétroviseur depuis 2010 a nos jours se qui a marche ceux qui n’est pas marche

    • JE VOUDRAI DIRE UN GRAND MERCI A Vision Guinée KI MA PERMIS DE PUBLIER 7 ARTICLE SUR VOTRE SITE QUE JE LIT TOUS LES JOURS MÊME ETANT LOIN DU PAYS, ET UN GRAND MERCI A TOUS CEUX KI ONT DONNER LEUR AVIS ET JE VOUDRAI LANCER 1 APEL A 7 NOUVELLE GENERATION DE LA GUINÉE DONNONS NOUS LA MAIN ET TRAVAILLONS ENSEMBLE CE BEAU PAYS….JE VOUS INFORME KE JAI REÇUE PAS MAL DE MENACE DEPUIS KE JAI PUBLIER MA LETTRE. ET C VRAIMENT DOMMAGE POUR EUX. MAIS JE SS SEREINE ET MON ENGAGEMENT CONTINUERA. mombeya1@yahoo.fr

  2. C est bien reflexi Mme ce genre des idées qu on a besoin pour faire avancer notre pays Que Dieu bénisse La Guinée et les Guineens

  3. Mon ami vous meritez la presidence de l ufdg.

  4. Adama deux DOUMBOUYA

    vraiment madame merci de votre conseil nous voulons un parti qui travail dans serenitee et guitide sociale pour le bonheur du peuple de guinee et non celui qui envoie les jeunes dans la rue pour ce tue et detruit le peu de bien qu’on.merci infinement.

  5. felicitation madame, vous ete brave que Dieu vous aide amen

  6. bravo madame pt diallo la guinee a besoin de vous. s il vous plait votre num. de telefonne

  7. madame vous ete formidable. le peuple de guinee a besoin de vous. s il vous plait entree au pays nous voterons pour vous. on a besoin de votre contacte

  8. Bien mdm vous mérités être présidente de la guinée un jour

  9. Bonjour madame et merci de votre lettre.
    Merci de montré aux brillant peuples de guinée, qu’en guinée, même si tu vient du nord, sud, est, et l’ouest, on est touche pareil en guinée. malgré qu’il y a des individu mal intentionné, prête a tout pour arrivée a leurs fin, le pouvoir. n’oubliè pas que seul le bon Dieu DONNE LE POUVOIR.
    Je remercie le bon Dieu aujourd’hui de savoir que j’ai des frère et sœur en guinée qui, malgré tout, sons resté sage et humain.
    Ce que dans la paix et main dans la main qu’on peux faire la politique en guinée, si tu divise tu n’aura rient du tout, carre il y a beaucoup de métissage dans ce pays, je croit qu’il est temps de voir les chose autrement, si non rien n’est gagné, ce claire et net, la populations voie ce qui ce passe et entend ce qui ce dit, il faut savoir, qu’aucun ethnie ne dépasse les 30% d’intention de vote en guinée, donc si tu veut gagné le pouvoir?? rassemble le peuple et tu te débarrasse des aigri,
    que dieu aide la guinée et les guinéen.

  10. felicitation madame vous etes vraiment responsable

  11. Merci Mme et merci à ceux qui ont commenté cet article

  12. madame vous ete adorable. venez faire la politique en guinee. je vous aime beaucoup

  13. c’est cette nouvelle génération qui fera l’affaire de la Guinée

  14. Merci madame Diallo,je partage votre opinion .en plus ceux qui pensent que ce l’ufdg qui divise la guinee je suis pas du tout dacord avec eux;ns sommes tous guineens ns connaissons reelement et consiencieusement ce qui se passe en guinee surtout depuis la mort de feu president lansana conte.

  15. je ne sais pas pourquoi des gens se cache deriére les noms pour s’exprimer. cette soit disant DAME n a jamais existé.jouer aux imposteurs ne va jamais arranger le pays

  16. une seule ethnie ne peut pas monter quelquun au pouvoir, merci madame mes respects lunion fait la force

  17. C’est formidable madame, espéreront que ces sages conseils seront entendus, votre analyse pourrait être d’une importance capital, car ils est vraiment temps pour ce grand parti de se remettre en cause, afin de corriger ces défauts pour mieux avancer.

    Merci Madame Diallo.

  18. Bravo Madame…merci….

  19. Comme cette dame s’est exprimée et défendu les principes fondamentaux, prioritaires pour la Guinée: je souhaiterai que telle grandeur d’esprit sort dans les rangs du RPG pour condamner tous les actes de barbarries antidémocratique dépuis 2010 à 2015!

  20. Juste une militante du RPG lol. Ma chére ce qui trahit ton texte c’est que tu as repris les arguments des extrémistes du RPG contre l’UFDG (UFDG est un parti des Peulhs ; les autres ont peur de militer à l’UFDG; les manifestations ne servent à rien….).

    La prochaine fois, je conseillerai aux gars du RPG d’être plus malin vu que ces textes sont destinés aux internautes qui sont en général dotés d’une capacité d’analyse.

  21. Que Dieu Protège La Guinée Et Les Guinéens. Faire La Politique Avec La Violence, Le Résultat C’est Se Retrouver « Roi Sans Royaume »

  22. genre des personne-la que la guinee en a besoin !

  23. Nous sommes l approche des lections, c est de bonne guerre , r late Dalein. Aujourd hui, le RPG instrumentalise la Cimenterie les contradictions qui naissent sur le plan politique pour opposer les jeunes de la for t ceux de l UFDG.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info