Accueil » Politique » Ousmane Gaoual Diallo sort de son mutisme : ‘’Je ne suis ni un criminel, ni un délinquant…’’

Ousmane Gaoual Diallo sort de son mutisme : ‘’Je ne suis ni un criminel, ni un délinquant…’’

Il a finalement décidé de se présenter devant le juge. Traqué par les forces de sécurité depuis une semaine, le député Ousmane Gaoual Diallo était introuvable jusque-là. En compagnie de ses avocats, il est sorti de sa cachette ce lundi pour se rendre à la justice et s’expliquer sur les faits de ‘’coups et blessures’’ qui lui sont reprochés contre le fournisseur d’automobiles Diouldé Diallo, patron de Tane Corporation.

"
Ousmane Gaoual

Ousmane Gaoual Diallo

Joint au téléphone par nos confrères de la radio Espace, l’honorable Ousmane Gaoual Diallo a expliqué les raisons de son choix de répondre à la justice : ‘’Nous avons maintenant reçu une plainte avec une convocation et j’irai répondre avec mes avocats. Il n’y a aucune volonté de fuir ou de se soustraire à la justice. J’étais dans l’intention de comprendre ce que se passait avant d’aller devant les magistrats’’.

La semaine dernière a été longue pour lui à tel point que le député a été contraint de quitter son domicile avant l’arrivée des forces de l’ordre qui étaient à sa trousse : ‘’C’est déplorable ce qui a été fait. C’est de nature à biaiser en quelque sorte un différend entre deux citoyens. Tout ce qui a été fait n’était pas nature à donner de la sérénité à cette situation’’.

Il rappelle que des scènes se sont déroulées en Guinée sans que cela ne fasse tant de bruit encore moins mettre en branle la machine judiciaire. A titre d’exemples, énumère-t-il, ‘’il y a eu des ministres qui se sont giflés ici, des magistrats ont été giflés par des autorités publiques. Mais cela n’a pas donné lieu à toutes cette déferlante juridico-médiatique. Il faut de la sérénité et du calme pour que les uns et les autres puissent s’expliquer’’.

Pendant tout le temps qu’on le cherchait, Ousmane Gaoual Diallo dit n’avoir reçu aucune convocation. ‘’Même par appel téléphonique, je me serai rendu devant la justice parce que je ne suis ni un criminel ni un délinquant. Si j’avais reçu la moindre convocation, je me serai rendu sans une arrière-pensée’’, soutient-il. ‘’J’ai été surpris de cette mobilisation des forces de sécurité à ma trousse pour un fait divers. J’ai compris que derrière ça, il y a la main du pouvoir qui essaie de passer par un fait divers pour régler le compte à Ousmane Gaoual. Et je pense que c’est ça qui est dommage’’.

Faut-il faire un lien entre cette traque contre le député et ses critiques acerbes à l’endroit du régime Alpha Condé ? ‘’On ne peut pense pas que dans cet acharnement, il y a une volonté de régler le compte à Ousmane, qui s’exprime de façon assez libre et qui critique cette division ethnique, cette mauvaise gouvernance, l’impunité. Je dénonce ces travers et je sais que ça ne plait pas à l’Etat. Donc’’, répond le principal mis en cause.

Donc, tranche Ousmane Gaoual Diallo, ‘’il faut faire un lien entre mes prises de position et cet acharnement comme si j’avais tué quelqu’un. On va même jusqu’à demander le renforcement des surveillances des frontières dans notre pays’’.

Sidy BAH, pour VisionGuinee.Info

00224 628 32 85 65/sidy.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

7 comments

  1. Etant député et à l’age qu’il a,à sa place je ne pouvais pas agir comme il a fait et en plus il dis qu’il y a des ministres qui se sont giflés ici,donc tu suis leur exemple,c’est vraiment regrettable que tu soit un député. Je suis désolé mais tu dois avoir gérer ta colère en tant que responsable.

  2. Ousmane Gaoual tu est vrement une petite personne. Tu te compare au Ministre en ta qualité de deputé un élu du peuple. tu fais vraiment la honte. il faut voir ton identité un vrai peul ne réagit jamais comme sa.

    • Honte à toi Nestor! Un député a plus de valeur qu’un ministre. Si Ousmane Gaoual est une petite personne, pourquoi l’appelle-t-on Honorable. Donc les 114 élus sont des petites personnes.Nestor ne dit pas n’importe quoi

    • UFR solidaire de l’honorable Ousmane Gaoual Diallo
      Une poursuite judiciaire est engagée contre le député uninominal de Gaoual. Il est reproché à l’honorable Ousmane Gaoual Diallo d’avoir volontairement administré des coups au PDG de Tane Corporation, Mamadou Diouldé Diallo ayant conduit aux blessures sur celui-ci.

      UfrInterrogé par VisionGuinee sur comment cette nouvelle est-elle accueillie au sein de son parti, le député de l’Union des forces républicaines, Babara Fofana a rappelé que Sidya Touré avait marqué sa désapprobation dès les premières heures.

      ‘‘Le président Sidya a déclaré qu’il n’est pas d’accord. Le député est un être humain capable de faire lui aussi des erreurs. On n’a rien contre ça. Et quand c’est une faute qui va contre la loi, il doit répondre devant la justice. Mais il y a des modalités. Un député, ce n’est pas un homme de la rue. C’est un élu du peuple. Et c’est ce peuple souverain qui l’a désigné comme son représentant. Quand c’est là, il faut faire très attention’’, a-t-il mis en garde.

      Poursuivant, l’opposant a indiqué que la Constitution est très claire là-dessus. ‘‘Vous ne pouvez pas arrêter un député comme cela. Ce n’est pas possible !’’, a enseigné l’honorable Fofana qui ajoute que pour le faire, il faut d’abord qu’il y ait le flagrant délit, et qu’on ait l’accord du bureau de l’Assemblée nationale.

      Même s’il dit ignorer le fond du problème, le parlementaire sait tout de même que l’incident tire sa genèse quand Ousmane Gaoaul est allé récupérer sa voiture. ‘‘Il semble que c’est Tane même qui l’a appelé pour l’informer de l’arrivée des véhicules. Donc, il est venu. Mais Tane lui a dit qu’il ne lui remettra pas le véhicule, plutôt au questeur. Ça l’a énervé. Il a discuté le type. Le Monsieur dit qu’il lui a jeté une bouteille. Bon ça, c’est à vérifier’’, narre-t-il avant de relativiser le malentendu.

      ‘‘C’est un incident mineur ça. Cela demande-t-il que la gendarmerie se mobilise pour aller faire une perquisition chez lui ? Les bagarres, ce n’est pas tous les jours qu’ils se produisent ? Quand ça arrive même, on arrange au niveau du quartier. Comment on peut en faire un problème d’Etat ? Je ne comprends pas’’, conclut l’opposant.

      Mady Bangoura, pour VisionGuinee.Info

      00224 664 29 48 51/mady.bangoura@visionguinee. info

  3. Un délinquant,c’est celui qui commet un délit. Un criminel, c’est l’auteur d’un crime et un contrevenant est l’auteur d’une contravention (notions élémentaires du droit pénal). M.Gaoual,en droit pénal,coups et blessures,violation de domicile,injures publiques et diffamation sont des infractions qui te sont reprochées et relèvent d’une catégorie d’infractions appelées délit. Étant donné que l’auteur d’un délit est un délinquant.par conséquent, tu es délinquant et tu risques la peine la plus lourde sur le fondement du principe de non cumul de peine. Un conseil pour toi:Quand on est très virulent et meme insolent envers le pouvoir,on se prémunit contre ce genre de piège .C’est vraiment élémentaire en politique…

  4. Le delinquant dort ce soir au 5 etoile de corontie
    Mes condolleance a vous

  5. L’analyse de KABA, ci-dessus est tout à fait correcte d’un point de vue du Droit Guinéen. Gaoual est effectivement un délinquant qui a commis un délit, ce qui tombe sous le coup des articles du Code Pénal réprimant ces divers délits….La Guinée est une Société de Droit ou pas…? Et oui, il faudra que tout le monde s’y fasse, le respect des Lois est essentiel dans une véritable DEMOCRATIE….Le problème de Gaoual, c’est qu’il a pris l’habitude de se servir des différentes « tribunes » publiques, dans la presse (qui adore ça et qui rend compte à chaque fois des propos souvent violents et irresponsables de Gaoual…) ou à l’Assemblée….Gaoual est encore un « écolier », il a besoin d’apprendre beaucoup de choses pour devenir un « homme politique  » digne de ce nom ! Un Homme politique, y compris dans l’opposition se fait remarquer par ses positions et ses propositions constructives, même si celles-ci sont CONTRE celles du gouvernement…Quand on est CONTRE, on analyse, on démontre, on argumente avec sagesse, et on propose quelque chose de différent DANS L’INTERET DU PEUPLE et pas pour appeler sans arrêt à insurrection, à la violence, aux violences de rue, au non respect des Lois et de ceux dont la tâche est de faire appliquer les Lois. Les forces de sécurité, ne sont ni POUR, ni CONTRE un gouvernement, elles font respecter la Loi, c’est tout, le problème de Gaoual, c’est qu’il n’a pas compris le véritable rôle d’un député de l’opposition, il est un écolier gueulard et violent qui règle ses comptes y compris avec de la violence physique, comme les gamins dans la cour de récréation de l’école ou dans la rue….
    Bon, de toute façon, il fera appel du premier jugement et au pire, il obtiendra du sursis….ce qui, après tout ne sera pas plus mal, et lui servira de leçon, il faut l’espérer….Et s’il n’en tire pas les leçons qui conviennent, cela voudra dire qu’il n’a rien à faire en politique, il n’aura qu’à apprendre la Boxe, ou la Lutte et aller se mesurer à d’autres sur des rings ou dans des fêtes populaires où il sera acclamé par la foule ce qui lui fera plaisir….

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info