Accueil » Politique » En Guinée, ‘’l’UPR est le premier parti à avoir créé une section motard’’

En Guinée, ‘’l’UPR est le premier parti à avoir créé une section motard’’

Les sections motards ont au fil du temps pu s’imposer au sein des partis politiques. De l’UPR à l’UFDG en passant par le Rpg Arc-en-ciel ou encore le Pedn, chaque formation politique se dote d’une telle structure composée essentiellement de jeunes qui se livrent souvent à des démonstrations de force durant la campagne électorale. 

"

received_10207605955127367Pour Abdoulaye Bah, qui dirige la section motard de l’Union pour le progrès et le renouveau (UPR), le parti de Bah Ousmane fut le “premier en Guinée à avoir crée une section motard” avant que d’autres ne suivent l’exemple. “Nous comptons aujourd’hui au sein de notre structure  plus de 500 jeunes motards qui ont adhéré en toute liberté et avec conviction à l’UPR. Tous sont aussi organisés et déterminés à porter notre candidat au pouvoir. Ce qui fait que notre section est très différente de celles des autres partis politiques”, confie le jeune homme, rencontré au siège de l’UPR à la Minière.

Pour revenir à la genèse de la création de la section motard, notre interlocuteur affirme que cela remonte au temps de Siradio Diallo même si, admet-il, elle n’était pas très fonctionnelle.

Mais ces temps-ci, indique Abdoulaye Bah, ‘’nous nous battons pour implantation la structure dans tout le pays,  avons comme ambition d’accompagner le parti partout où il ira sur toute l’étendue du territoire. Nous envisageons d’officialiser l’antenne de Mamou très prochainement et d’autres suivront”.

received_10207605959367473“Une fois cela fait, assure-t-il, la section motard défendra les couleurs de l’UPR partout où besoin se fera sentir à travers le pays, car elle n’est pas faite seulement pour rouler derrière le président”.

Jusque-là, l’Union pour le progrès et le renouveau n’a pas désigné son candidat à la présidentielle du 11 octobre prochain. Qu’à cela ne tienne, Abdoulaye Bah et sa clique se disent déterminés à se mettre à la disposition du parti au pouvoir auquel le leur est allié depuis 2010. Mais en attendant, le président de la section motard de l’UPR multiplie les rencontres avec des jeunes afin de convaincre à grossir les rangs du parti qui, selon lui, “défend les valeurs de la république, et refuse à tout prix de s’identifier à une ethnie encore moins à une région”.

Sidy BAH, pour VisionGuinee.Info

00224 628 32 85 65/sidy.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

2 comments

  1. waouhhhh l’idée du siècle et alors
    vous fêtes pitié section d’ignares
    nous on veut la paix le courant et le developpement

  2. Il ne suffit pas d’être premier à créer une section motard, il faut avoir des hommes et des femmes pour conduire ces motos. Alors là, UPR n’en a pas

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info