Accueil » Politique » Procès contre Ousmane Gaoual Diallo : “une honte pour le pays”, selon Fodé Oussou Fofana

Procès contre Ousmane Gaoual Diallo : “une honte pour le pays”, selon Fodé Oussou Fofana

Ousmane Gaoual Diallo a rejoint son domicile jeudi soir après avoir été condamné à 18 mois de prison avec sursis. Le député de l’UFDG a été reconnu coupable de “coups et blessures volontaires, injures publiques, violences et diffamation” sur Mamadou Diouldé Diallo de la société Tané corporation.

"

Oussou GaoualSon avocat Maître Salifou Béavogui dénonce le verdict du tribunal mais se réjouit de la libération d’Ousmane Gaoual Diallo. “Mon client a été libéré. Après partir de maintenant, il peut rentrer chez lui. C’est un verdict qui ne repose pas sur le droit. C’est un innocent qui a été condamné à 18 mois assorti de sursis”, a-t-il déclaré au terme du procès qui s’est déroulé malgré l’absence du plaignant Diouldé Diallo.

Pour Maître Béovogui, la sentence prononcée contre son client est une “décision aux ordres, dictée par une autre considération que le droit”. Mais à l’entendre, cela ne surprend guère : “Nous avons toujours dit que cette affaire a été instrumentalisée, elle a été caporalisée. C’est un innocent qui a été condamné. Mais nous de la défense, notre objectif est atteint. C’était de le voir en liberté pour qu’il continue ses activités”.

Sur la même lancée, le député Fodé Oussou Fofana estime que  “c’est un procès purement politique. Et le fait qu’on l’a humilié, essayé de le présenter comme un vulgaire type, nous avons déjà donné l’ordre à nos avocats dès demain (vendredi) matin de faire appel de cette décision. C’est vrai qu’il (Ousmane) va rentrer à la maison, mais il faut que son honneur soit complètement rétabli”.

Avec la condamnation d’Ousmane Gaoual Diallo à 18 mois de prison avec sursis, affirme le vice-président de l’UFDG, “on se rend compte que dans ce pays, et c’est qu’on a fait depuis 50 ans, quand on envie d’envoyer quelqu’un au tribunal, de souiller l’honneur de quelqu’un, on fait monter de faux dossiers contre lui. Parce que Diouldé qui est considéré comme blessé, personne ne l’a vu. Il est où?”, se demande  l’honorable Fofana.

Il soutient que “le certificat qu’on a présenté est un faux. Le procureur de la République n’a produit aucune preuve. Donc c’est une honte pour le pays. Une honte pour la justice guinéenne et nous disons qu’il ne faut pas que ça continue. Mais s’ils pensent que c’est un moyen de faire taire Ousmane Gaoual Diallo, c’est peine perdue”.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 666 90 54 16/boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

One comment

  1. C honte pour la justice guinneene et le gouvernement la guine ne avance jamais avec cette comportement alpha con c un bandit c ne pas un bon president pour le pays je vous le dit me un jour viendra

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info