Accueil » Politique » Aboubacar Sylla : ‘’Alpha Condé a le sentiment qu’il est un président hyper-populaire‘’

Aboubacar Sylla : ‘’Alpha Condé a le sentiment qu’il est un président hyper-populaire‘’

aboubacar-sylla-La date de l’élection présidentielle du 11 octobre arrive à grands pas. Malgré les exigences de l’opposition pour la transparence sur scrutin, le président Alpha Condé a entériné la date proposée par la commission électorale nationale indépendante. Etait-il possible de repousser la date du 11 octobre en attendant un accord politique?

"

A cette question, le porte-parole de l’opposition Aboubacar Sylla répond : ‘’On a connu des reports lors de des élections législatives. Il y a eu un décret de convocation du corps électoral pour le 30 juin mais les élections n’ont eu lieu que le 28 septembre donc trois mois après’’.

‘’La situation n’est pas la même, les enjeux sont totalement différents. Lors des législatives, il s’agissait de voter pour des députés, pas de briguer un mandat pour l’élection présidentielle‘’, a-t-il souligné dans Guinée 2015. ‘’Le rapport de force n’était pas le même. En ce moment on avait une opposition qui était très unie et qui mobilisait beaucoup dans une dynamique de victoire. On avait un pouvoir qui était sur la défensive, la communauté internationale était fortement impliquée et la CENI était encadrée par un bataillon d’experts donc n’avait pas la possibilité de faire ce qu’elle fait maintenant‘’, estime le porte-parole de l’opposition.

A l’en croire, ‘’le pouvoir pense qu’il est en position de force et qu’il n’a pas besoin de faire des concessions. Alors que ce n’était pas le cas en 2013. Aujourd’hui, il pense qu’après la visite du président à l’intérieur du pays, il pense qu’Alpha Condé va être plébiscité‘’.

Autrement dit, clarifie le député Aboubacar Sylla, ‘’Alpha Condé a le sentiment qu’il est un président hyper-populaire. Il a plus de 1000 mouvement de soutien, 500 et quelques à Conakry, il y a beaucoup de tintamarre. Tout ceci est de nature a faussé le jugement d’un dirigeant et lui faire à croire qu’il est sur une voie qui lui est à cent pour cent favorable, et qu’il peut tout faire en ignorant l’opposition‘’,

Le président de l’UFC soutient ‘’qu’on oublie toujours qu’un pouvoir est jugé par rapport à la satisfaction des conditions de vie et de travail (des populations). Ce qui est loin d’être amélioré pour les guinéens‘’ avec le régime d’Alpha Condé.

Djiwo Barry, pour VisionGuinee.Info

00224 621 85 28 75/djiwo.barry@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

2 comments

  1. mais bien sur mr sylla il à fait des progrès que vous n4avez pas pu faire
    sydia toure qui se ventait d’un vieux central thermite à vu le vrai courant central hydro
    les lampadaires dans les villes et village ,les bâtiments flamba neuf dans tout les préfecture de la région boke,mamou,n’zerekore

  2. Dors sur tes oreillers, tu verras à l’issue de ces élections s’il est populaire ou pas. Et toi,vas payer ta caution et battre campagne sous la couleur de ton parti cabine téléphonique et on verra si tu franchiras la barre de 0,000..1

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info