Accueil » Politique » Mouvance et opposition signent enfin un accord politique

Mouvance et opposition signent enfin un accord politique

dialogueAu terme de la rencontre lundi entre Sidya Touré et le président Alpha Condé, le porte-parole de la Présidence indiquait que l’UFR et les autres partis de l’opposition ont fait preuve de capacité de propositions.

"

Le ministre Kiridi Bangoura ajoutait que le camp présidentiel a examiné les propositions de l’opposition, avant d’indiquer que les deux parties ne sont pas loin d’un accord politique global et définitif.

Ce jeudi soir, c’est désormais chose faite. L’opposition et la majorité présidentielle ont surmonté les trois points qui les opposaient jusque-là, à savoir la question de la recomposition de la commission électorale nationale indépendante (Cénii), l’assainissement du fichier électoral et la recomposition des délégations spéciales.

Dans l’accord politique paraphé au Palais du peuple, les deux parties se sont accordées sur le remplacement des commissaires Yaya Kane et Ibrahima Diallo, tous décédés, par deux autres désignés par l’opposition républicaine.

Sur les craintes de l’opposition qui estime que le fichier électoral a été tripatouillé avec notamment l’enrôlement massif de mineurs dans des zones favorables au pouvoir, l’accord signé jeudi prévoit la mise en place d’une commission paritaire dont la mission est d’assainir le fichier électoral.

Depuis plusieurs mois, l’opposition réclame à cor et à cri la recomposition des délégations spéciales mises en place par le régime d’Alpha Condé dont elle estime illégales et illégitimes. Au terme du dialogue, les parties prenantes ont accepté la recomposition de 128 conseillers communaux dont 90 ruraux. Cette recomposition se fera sur la base des résultats obtenus par chaque politique au scrutin proportionnel des législatives du 28 septembre 2013.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 666 90 54 16/boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

3 comments

  1. J’ai tout simplement pitié des jeunes qui se font tués par ces agitateurs politiques.Quid, de l’indemnisation des victimes ? On n’en parle plus… Pauvres jeunes de la bretelle bembeto-cosa,les chaires à canon des politiciens véreux…

    • Kaba! Combien des personne ont peru deriere Alpha Conde sous l’aire Conte tu ne peu meme pa estime surtout les malinkes. Meme si on ne parle pa demdonisation nous moyen on peu chiffre le nombre des morts depui le debut de la barbari du pouvoir Contre les manifestant passifique. Avec quelqu’un qui a chercher le pouvoir pendant 50 ans et plusieurs annee d’exil politique. Honteux pour vous

  2. Je trouve dommage de fait que même les gens qui n’ont jamais été à l’école font la politique en guinée.
    Personne ne veut travailler et cherche à se nourrir dans les poches de ceux qui ont été récompensés par leur mensonge ou qui mentent pour avoir Pour nnourrir leurs familles.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info