Accueil » Politique » Cet homme n’est plus candidat à la présidentielle du 11 octobre…

Cet homme n’est plus candidat à la présidentielle du 11 octobre…

misbaou-sow-e1436793540980Il ambitionnait de faire  de la Guinée, s’il est élu, un Etat fort en y valorisant la bonne gouvernance, en combattant la corruption et les inégalité. C’est raté cette fois-ci puisque Misbaou Sow, ancien officier de l’armée guinéenne ne sera même pas candidat à l’élection présidentielle sous les couleurs du Front démocratique de Guinée (Frondeg). 

"

Depuis les Etats-Unis où il vit, Misbaou Sow avait annoncé sa candidature en grande pompe. Dans son programme de société, il prévoit la construction de barrages hydroélectriques, d’une nouvelle capitale politique, des routes, d’un aéroport de gros porteurs dans la préfecture de Boffa.

Le Frondeg qui le présentait a décidé de ne plus le faire. Une décision du parti a été rendue publique samedi évoquant les motifs à 72 heures de la date butoir du dépôt de candidature. Cette formation politique, peu connue du public, reproche à Misbaou Sow de vouloir se rallier à d’autres partis politiques sans l’accord préalable du Frondeg. La gestion des fonds semble diviser les responsables du parti. On parle également de tentative de corruption sur certains membres du parti. Mais pour quelles fins ? That’s the question!

Dès l’annonce de la caution de 800 millions de francs guinéens à payer pour se présenter à la présidentielle, le chargé de communication du Frondeg a déclaré sur une station de radio que son parti est apte à payer ce montant.  “Nous n’allons pas pleurer sur notre sort. Nous avons des partenaires, le président du parti est en tournée mondiale, nous avons des amis et des sympathisants. Donc, nous allons pouvoir payer la caution”, assurait Oumar Sidiki.

Ce montant à payer n’est pas jeter par la fenêtre, précisait-t-il, ajoutant que “nous ne sommes pas là pour nous faire rembourser la caution, mais pour aller à la présidence. Il n’y a même pas de doute. Nous ne sommes pas là pour juste faire de la figuration mais pour jouer le premier rôle”. Un rôle de premier rôle ? Oui, mais faudra-t-il d’abord présenter un candidat à la présidentielle. Et ce ne sera pas pour cette année.

Djiwo Barry, pour VisionGuinee.Info

00224 621 85 28 75/djiwo.barry@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

One comment

  1. Que du n’mporte quoi…..

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info