Accueil » Politique » Alpha Condé sur l’accord politique : ‘’Je ne vois pas trop de problèmes pour son applicabilité’’

Alpha Condé sur l’accord politique : ‘’Je ne vois pas trop de problèmes pour son applicabilité’’

Alpha pressContrairement à l’opposition qui pense que l’application de l’accord politique du 20 août dernier piète encore, le président de la République se dit serein sur le respect dudit accord.

"

Lors d’une conférence, Alpha Condé a déclaré avoir fait trop de concessions dans l’accord politique inter-guinéen : “On a été trop loin. Il faut être clair”, a-t-il dit en substance. Sur la question de la commission électorale nationale indépendante, il dit s’être battu pour la mise en place d’une CENI indépendante et professionnelle. “J’ai même fait un document. Lorsque je l’ai présenté, ce sont les mêmes qui parlent aujourd’hui qui m’ont dit non au temps de Kouyaté. J’ai dit comment voulez-vous qu’on ne fasse pas confiance à un Premier qui a été mis par les forces vives”, explique le président de la République.

L’accord politique signé le 20 août dernier prévoit la désignation par l’opposition de deux nouveaux commissaires électoraux. D’ici là, Alpha Condé tient à préciser : “Une fois que vous êtes membre de la CENI, après avoir prêté serment, vous n’appartenez plus à un parti politique. Le nomadisme politique dans le monde entier, ça fait partout. On a accepté que les deux membres de la CENI décédés qui sont de la mouvance soient remplacés par deux autres de l’opposition. Quand ils me donneront les noms, je signe le décret. Donc où le problème ?”

En ce qui concerne la recomposition des délégations spéciales, il indique qu’il s’agit d’une question de mathématiques : “On connait le nombre de délégations à recomposer. Les deux tendances politiques s’asseyent avec le ministre de l’Administration du territoire et en fonction des résultats des élections législatives sur la liste nationale, on verra qui a la majorité. C’est une question de mathématiques”, détaille le chef de l’Etat.

L’assainissement du fichier électoral est un autre point soulevé par l’opposition avant d’aller à la présidentielle. Mais pour Alpha Condé, ce travail est déjà assaini. A l’en croire,  “la Francophonie a passé le fichier au peigne fin. Tous les doublons ont été annulés. On a dit de mettre en place une commission composée de l’opposition, de la mouvance et des facilitateurs pour voir le fichier. Mais ils (les opposants) sont gênés. Je ne vois trop de problèmes pour l’applicabilité de l’accord politique”.

Sidy BAH, pour VisionGuinee.Info

00224 628 32 85 65/sidy.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info