Accueil » Politique » Présidentielle 2015 : ‘’le PEDN n’a jamais parlé de boycott…’’

Présidentielle 2015 : ‘’le PEDN n’a jamais parlé de boycott…’’

Francois Bourono du PEDNL’ancien Premier ministre Lansana Kouyaté est candidat au scrutin du 11 octobre 2015. Son chargé de communication assure que le Parti de l’espoir pour le développement national (PEDN) met les bouchées doubles pour porter son candidat à la magistrature suprême du pays. 

"

‘’Nous n’avons pas peur, on a vu comment le président Alpha Condé a drainé combien de fois les foules partout où il est passé’’, a dit Faya François Bourouno. Selon lui, ‘’durant les élections législatives (de 2013), on a vu des milliards distribués aux uns et aux autres. Finalement, on a vu que c’était du catastrophe’’.

Le chargé de communication du PEDN affirme que son candidat sera au rendez-vous du 11 octobre prochain. A l’en croire, ‘’le PEDN n’a jamais parlé de boycott d’élections’’. Il estime qu’à ce  jour, l’opposition n’existe pas. ‘’Il n’y a pas d’opposition en ce moment. Chaque candidat parle au nom de son parti et chacun défend son projet de société. Nous parlons en tant que PEDN. Donc, si on ne voulait pas aller aux élections, on n’allait pas payer les 800 millions comme caution’’, souligne notre interlocuteur.

Aissatou Diallo, pour VisionGuinee.Info

00224 621 82 08 53/aissatou.diallo@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

3 comments

  1. Je vous promets les résultats suivants, vues les réalités du terrain :
    Alpha Condé : 58%
    Sidya Touré : 16%
    Cellou Diallo : 14%
    Papa Koli : 6%
    Lansana Kouyaté : 5%
    Autres : 1%

  2. C’est seule l’ufdg pense qu’elle porte la voix de tous les partis d’opposition. Elle fait passer ses démarches comme celles de tous les autres partis d’opposition. Elle n’est pas prête pour ces élections et veut que ce soit pareil pour tout le monde. Pendant que les autres se preparaient pour les élections, eux ils fournissaient toutes leurs energies pour la rue.Et voilà les résultats : les militants ne sont plus motivés, ils n’ont plus confiance en leur leader.
    Que l’ufdg comprenne une fois pour toutes,qu’elle doit parler en son nom et que tous les autres candidats sont ses concurrents politiques.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info