Accueil » Politique » Cellou Dalein Diallo à Faranah: ‘’Ça sera impossible de voler notre victoire’’

Cellou Dalein Diallo à Faranah: ‘’Ça sera impossible de voler notre victoire’’

Dalein FaranahLe président de l’UFDG a entamé sa campagne à l’intérieur du pays. Samedi, Cellou Dalein Diallo en route pour Faranah a fait escale à Soya, Ouré Kaba avant de tenir son meeting à Marela et Sandenia pour finir à Faranah. Partout, la figure de proue de l’opposition a indiqué à ses militants qu’il n’est pas question cette année d’accepter un ‘’hold-up’’ électoral.

"

A Faranah, militants et sympathisants de l’UFDG ont  fait une démonstration de force en réservant un accueil chaleureux à Cellou Dalein Diallo à la place des martyrs. A cette occasion, l’ancien Premier ministre a rappelé que c’est dans cette localité qu’il a décroché son premier poste administratif en tant qu’inspecteur régional du commerce.

‘’Lors de la réception du président français, Valéry Giscard D’Estaing, j’étais dans la commission d’organisation. J’étais inspecteur du commerce à la direction régionale du commerce de Faranah. C’était mon premier poste en tant que fonctionnaire de l’Etat guinéen. Donc c’est un citoyen de Faranah qui arrive ici’’, se souvient Cellou Dalein Diallo avant d’ajouter : ‘’Comme je suis le citoyen d’honneur de Faranah, je suis convaincu que je serai grâce à vous le futur président de la République’’.

Incapacité du gouvernement à gérer le pays

Devant la nombreuse foule venue assister à son meeting, le candidat de l’UFDG n’a manqué d’appeler à la vigilance de ses militants. ‘’Attention, ne perdez jamais de vue. Car il y a des candidats qui n’ont pas d’électeurs parce qu’ils ont eu le malheur de montrer leurs limites, leur incapacité à diriger dans la fraternité, dans la réconciliation et dans le rassemblement de notre peuple et d’améliorer leur condition de vie’’, dénonce t-il.

Pour lui, ‘’après cinq ans, on sait quel est le sort de la Guinée: c’est Ebola, c’est deux ans d’interdiction d’aller à la Mecque, la détérioration de nos conditions de vie, l’aggravation de la pauvreté, du chômage pour les jeunes’’.

Promesses de Dalein à Faranah

‘’Ici à Faranah on devrait promouvoir les mines de fer de Kaléa. Mais Alpha Condé et son gouvernement ont effrayé les investisseurs, ils sont partis. Tout cela c’est parce qu’ils sont pleins de maladresse et d’incohérence’’, regrette le candidat de l’UFDG.

A l’entendre, ‘’les guinéens ont besoin d’un gouvernement qui ne pense pas à la prochaine élection, mais qui pense à la prochaine génération. En tant que votre futur président, je ne gérerais pas le pays en fonction des prochaines échéances électorales, mais en fonction de l’intérêt de la jeunesse, de l’avenir, des besoins d’aujourd’hui et de demain de notre pays. Je sais comment monter et promouvoir un projet de développement, le faire financer et le mettre en œuvre. Je veillerais à ce que vous bénéficier d’un enseignement de qualité, une formation professionnelle et technique adaptée. La formation sera primordiale dans la mise en œuvre des politiques de Gouvernance du Président que vous allez élire le 11 octobre’’, promet Cellou Dalein Diallo.

‘’Une fois notre accession au pouvoir, on mettra en place des politiques d’accompagnement des paysans en mettant à leur disposition des semences adaptées, des engrais bien sélectionnés pour aider les pays à faire des bon rendements afin que leur revenu s’accroissent et que leur condition de vie s’améliore’’, ajoute-t-il.

Sur la question de l’Etat de droit et de la démocratie, Cellou Dalein Diallo s’engage : ‘’Nous veillerons à la séparation des Pouvoirs pour que notre pays soit cité en exemple en matière d’instauration de l’Etat de Droit et de la démocratie. Nous voulons une société juste qui prend en charge la sécurité. Nous bannirons la discrimination fondée sur l’ethnie et les sensibilités politiques’’.

Les billets du président Condé

‘’Nous ne voulons pas d’un président qui distribue des billets de banques comme M. Alpha Condé est allé le faire récemment au Foutah comme un petit roi en quête de légitimité et de popularité. Nous ne voulons pas ça’’, dénonce le candidat de l’UFDG. Pour lui, ‘’nous voulons d’un président qui met des politiques susceptibles d’aider chaque guinéen à se prendre en charge et à vivre dignement. On ne veut pas l’aumône, nous ne sommes pas des mendiants’’.

 Le peuple est plus fort que les armes

Minimisant la popularité de son principal adversaire politique, Cellou Dalein Diallo dira à ses militants que : ‘’Alpha Condé sait qu’il n’a pas d’électeurs, mais il a inféodé les institutions, il faut que vous soyez prêts à dire non au holdup électoral. Toute la Guinée se lèvera le jour on essayera de confisquer notre victoire au cas où nous l’aurons acquise’’.

Selon lui, ‘’nous sommes avec des usurpateurs. Il faut qu’ils comprennent que 2010 est différent de 2015. Ça sera impossible de voler notre victoire. Le peuple est plus fort que les grenades, les armes, les camions à eaux qu’il (Alpha Condé) a importé contre son peuple. Il faut qu’on soit mobilisé, si jamais nous l’emportons, il faut qu’on garde le pouvoir, il ne sera pas question d’accepter le holdup. On ne meurt qu’une fois, c’est lorsque Dieu l’aura décidé. Il faudra que l’on se batte pour sécuriser nos suffrages et notre victoire’’.

Il faut noter que Cellou Dalein Diallo effectue ce déplacement à l’intérieur du pays avec certains de ses alliés comme Jean Marc Telliano du RDIG et de Mouctar Diallo des NFD.

Depuis Faranah, Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.info

00224 666 905 146/boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

7 comments

  1. Pas la votre seulement, quiconque gagne le peuple se lèvera pour défendre sa victoire même le président sortant. Soyez en rassuré et corrigez votre communication de débutant.

  2. Bon Dieu, dites à ce monsieur de laisser ces termes: Voler, tricher, fraude…Nous ne sommes plus à l’époque ou eux ils geraient ce pays. C’est à cette époque que ces termes etaient d’actualité au cours des élèctions parce que eux tous oeuvraient pour faire reélire le Général au grand dam des citoyens guinéens. Cette éducation inculquée au cours de l’ère du contéisme persiste chez ces prédateurs de l’économie. Vous perdez, vous criez sur tous les toits que c’est de la triche, personne n’a besoin de frauder les élèctions en Guinée car tous les guinéens sont unanimes que vous ne dirigerez pas ce pays…

  3. cellou est un pleurnichard, et fait passer sa communauté et lui comme des sempiternel victimes mais il oubli que la réalité du bilan du prof et sa popularité voir la crème des ressources humaine qu’il a ne donne aucun doute sur le un coup K.O.le progrès en marche .

  4. Du silence vous tous, CELLOU DALEIN DIALLO a parfaitement raison, Alpha Condé et son gouvernement seront mis à la touche, même avec la fraude qu’ils ont eux-même mis en place, car la vigilance sera très accrue cette fois-ci pour leur barrer la route. PAS DE FRAUDE CETTE FOIS C’EST TOUT!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info