Accueil » Politique » Témoignage d’une victime des affrontements entre militants à Koundara

Témoignage d’une victime des affrontements entre militants à Koundara

12016708_1032565633429429_1839333302_nDes incidents ont opposé samedi les militants de l’UFDG et ceux du RPG Arc-en-ciel à Koundara, localité située au Nord de la Guinée. Un véhicule appartenant au parti au pouvoir a été incendié et un responsable local de l’UFDG blessé dans les échauffourées, a-t-on appris de sources sûres.

"

Pour en savoir plus, notre rédaction est entré en contact dimanche avec le secrétaire fédéral de la Jeunesse de l’UFDG-Koundara, blessé dans les heurts. Selon Chérif Diallo, les responsables des partis politiques évoluant dans le badiar se sont entendus sur la répartition des jours de campagne pour éviter des accrochages entre militants.

“Vendredi et samedi, c’était le tour de l’UFDG. Pour éviter tout débordement, les grands partis se sont repartis les jours pour mener la campagne électorale. Vendredi, on est sorti avec la section motard pour tenir un meeting. Samedi, avec la section Tépèrè, on a fait le tour de la ville. Arrivé chez les Sarakollés, ils nous ont versés de l’eau chaude mais nous avons pu maîtriser nos militants pour passer”, a-t-il soutenu dans un entretien téléphonique à VisionGuinee.

Par la suite, précise Cherif Diallo, “le RPG et le CRAC ont tenu une réunion pour cibler des gens dont moi en tant que secrétaire de la Jeunesse de l’UFDG à Koundara. Dès après leur réunion, quelqu’un est venu me dire faire attention et que quelque chose se préparait. J’ai aussitôt la gendarmerie et la police. Mais rien n’a été fait pour empêcher cela”.

De sources locales indiquent que les cause des affrontements sont bien connues. “Durant leur meeting, les militants de l’UFDG scandaient des propos du genre ‘Alpha Ebola’. Ceux de la mouvance aussitôt ont répliqué accusant Cellou Dalein Diallo d’avoir dilapidé les ressources du pays quand il était aux affaires”, confie un citoyen de Koundara, sous le sceau de l’anonymat.

Le secrétaire fédéral de la Jeunesse de l’UFDG à Koundara dément ces propos mais reconnait tout de même que : “Pendant la campagne électorale, il y a des propos qui sont tenus. Mais lorsque c’est le tour de la mouvance, ils nous insultent et font ce qu’ils veulent. Ils nous disent qu’ils sont soutenus par les forces de sécurité”.

Joint au téléphone par notre rédaction, le responsable de la gendarmerie départementale de Koundara n’a pas daigné s’exprimer sur le sujet. Quant au RPG Arc-en-ciel, toutes nos tentatives pour entrer en contact les dirigeants du parti dans le badiar sont restées vaines.

Dimanche, une réunion de crise s’est tenue à Koundara pour tenter de calmer les esprits. Malgré un calme précaire qui règne dans la cité, les deux camps se regardent en chiens de faïence pendant cette période de campagne électorale.

Sidy BAH, pour VisionGuinee.Info

00224 628 32 85 65/sidy.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

3 comments

  1. Bande de sauvages ces habitants de Koundara, incapables de ténir des campagnes civilisées.

    • Tous le monde c’est qu’ici que les milliltants donzos du Rpcistes sont des rancuiniers, ils peuvent voir les autres manifester et ne pas semer de troubles. Le seul parti dont les milltants sont non civiliser. Le seul parti qui a une cellule de mensonge et une branche armee en Guinee. Des sauvages donzos ramasser un peut partout en brousse pour contre manifester dans les villes.
      Cette fois ci vous etes cuit bandes de sauvages enbansale

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info