Accueil » Politique » ‘’On ne peut pas faire confiance aux institutions de ce pays’’, selon un ancien ministre

‘’On ne peut pas faire confiance aux institutions de ce pays’’, selon un ancien ministre

SalifSyllaLa plupart des panneaux publicitaires sont pris par le parti au pouvoir. Des candidats de l’opposition ont dénoncé cet état de fait. Pour Fodé Oussou Fofana de l’UFDG, ‘’Alpha Condé a réquisitionné tous les panneaux publicitaires pour empêcher les autres leaders de faire leurs publicités’’.

"

Du côté du parti au pouvoir, le directeur de la communication d’Alpha Condé répond que : “Diriger c’est prévoir. Nous avons réservé des panneaux parce que nous savions que nous allions partir aux élections (…). On ne peut quand même pas nous faire le reproche d’avoir anticipé pour donner une meilleure visibilité à notre candidat”.

Interrogé sur la question, l’ancien ministre de la Justice affirme qu’il fallait repartir les espaces publicitaires entre les différents candidats. Selon le Professeur Salifou Sylla, ‘’il a certains (candidats) qui se sont plaints du côté de la Haute autorité de la communication (HAC) concernant les panneaux publicitaires.  On dit que c’est une affaire gérée par l’OGP’’.

Or, indique-t-il, ‘’l’OGP n’est pas une entreprise privée, c’est une entreprise de l’Etat. Et normalement dans une campagne électorale, on repartit les lieux d’affichages entre les candidats pour éviter les problèmes. Il faut qu’on situe les candidats où mettre leurs affiches publicitaires’’.

L’ancien ministre de la Justice fustige le fait que le parti au pouvoir occupe une bonne partie des panneaux publicitaires.  ‘’Cela n’est pas une bonne chose. Malheureux, ceux qui doivent faire un arbitrage entre les candidats se dérobent. Donc, on ne peut pas faire confiance aux différentes institutions de ce pays, c’est ça le problème en Guinée’’.

Le Pr. Sylla estime que l’Etat est paralysé durant cette campagne électorale. En cause ? ‘’Les responsables de l’administration sont tous engagés pour la réélection d’Alpha Condé. Ils sont tous aujourd’hui en campagne. En ce moment, tout l’Etat est paralysé’’, indique-t-il.

‘’Nous voyons les ministres en train de distribuer l’argent, le président fait la même la chose, on ne comprend rien. Ils ne se cachent même pas, c’est dommage mais c’est comme que ça se passe en Guinée’’, regrette l’ancien ministre de la Justice.

Aissatou Diallo, pour VisionGuinee.Info

00224 621 82 08 53/aissatou.diallo@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info