Accueil » Société » Mali : un journaliste suspendu pour ‘’avoir lu un communiqué de l’UFDG’’ à l’antenne

Mali : un journaliste suspendu pour ‘’avoir lu un communiqué de l’UFDG’’ à l’antenne

MaliA  Mali, un journaliste de la radio rurale a été suspendu de ses fonctions par le préfet Harouna Souaré, a-t-on appris de sources  locales. Il est reproché ‘’d’avoir lu un communiqué de l’UFDG’’ annonçant l’arrivée le 29 septembre dernier de Cellou Dalein Diallo dans la localité, dans le cadre de la campagne électorale.

"

La décision de sa suspension émane du préfet de Mali, Harouna Souaré, selon Mamadou Kalil Kélin Diallo, le mis en cause.  Il assure que tout le personnel de ladite radio compatit à  sa sanction et menace de débrayer leurs postes si toutefois leur confrère n’est pas rétabli dans ses fonctions.

Pour recouper l’information, nous avons tenté de joindre le préfet Harouna Souaré, sans suite favorable. Au bout du fil, le préfet nous a confié qu’il est en réunion et de le rappeler plus tard. Lors d’un second contact, il dit ne pas être disponible en raison de la préparation de la fête de l’indépendance, à Mali, de notre pays.

La suspension de Kalil Kélin Diallo intervient en pleine campagne électorale au moment où les différents partis politiques avoir un accès équitable aux medias de service public. Selon ses collaborateurs, la décision reste en vigueur durant la période de la campagne d’électorale. On apprend également que le directeur de la radio rurale de Mali, Souleymane Kankouma Diallo, a reçu un avertissement de sa hiérarchie depuis Conakry.

Alpha Boubacar Diallo, pour VisionGuinee.Info

00224 620 03 14 96/alfaboo2014@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

4 comments

  1. Où est la démocratie dans tout ça. C’est dommage pour ce pays. Tous les fonctionnaires sont au service du Président, non du peuple, lire un communiqué en période électorale aussi crée des problèmes

  2. c’est vraiment honteux après ils vont que nous sommes en democratie moi je pense que ya pas democratie sans justice.

  3. La jeuness de mali doive sortire pour montre le prefet que mali c pour ufdg c ne pas pour rpg les group donzo il fait qoi? en guine

  4. Le peuple de Mali devrait plutôt suspendre leur Prefet à la Place.Quel est le problème dans ça,en lisant un Communiqué à la radio rurale,d’autant plus que ces radios rurales fonctionnaient même avant 2010 (RPCé au pouvoir).Quelle honte pour le respect de la Démocratie.Il faut virer ce Prefet (exiger son départ comme à Lelouma).Point.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info