Accueil » Politique » Alpha Condé s’adresse à ses adversaires politiques

Alpha Condé s’adresse à ses adversaires politiques

alphaChaque guinéen se rappelle de la situation institutionnelle et organisationnelle dans laquelle était notre pays avant 2010. Une république avec des institutions instables. 5 ans après, les choses sont rentrées dans l’ordre. Tout ce qui fait le socle de notre démocratie fonctionne à nouveau. La séparation des pouvoirs n’est plus une chimère en Guinée’’.

"

Ainsi s’exprimait le jeudi 8 octobre le président-candidat Alpha Condé qui dressait le bilan des réformes qu’il a entreprises durant son quinquennat. Selon lui, ‘’la justice a pris son indépendance, l’impunité judiciaire recule. L’assemblée nationale joue son rôle de législation et de contrôle de l’action gouvernementale. En 5 ans, j’ai entrepris d‘énormes changements positifs au sein des forces de défense et de sécurité’’.

‘’Je sais d’où nous venons et de quoi nous sommes capables. Je suis conscient de l’attention permanente qu’il faut quant à la solidité de nos institutions’’, ajoute le président Condé. Pour preuve, indique-t-il, ‘’lorsque les leaders politiques nationaux se permettent de manquer du respect à l’autorité et à l’institution quinquennale du chef de l’Etat, il y a lieu de ne pas dormir sous ses lauriers’’.

A ce sujet, renseigne-t-il, ‘’je voudrais dire à tous les hommes de l’Etat qui cherchent à gouverner ce pays, que l’institution du chef de l’Etat est comme un boubou blanc que chacun peut porter un jour, si son destin le souhaite. Lorsqu’un leader passe à salir ce boubou blanc, en manquant du respect au chef de l’Etat, quand viendra son tour de le porter, ce boubou blanc, il le portera sale’’.

‘’Nous devons donc faire attention au respect non pas à la personne d’Alpha Condé, mais à l’institution qu’incarne le chef de l’Etat de Guinée. C’est aussi cela le respect du peuple de Guinée’’, évoque Alpha Condé qui brigue un second mandat.

C’est pourquoi, s’engage-t-il, ‘’je réitère devant tout le peuple de Guinée, mes promesses quant à la consolidation ‘une nation forte et unie, la consolidation de la démocratie et de l’Etat de droit, celle du respect de l’autorité, de la justice’’. Car, conclut Alpha Condé, ‘’la Guinée n’a pas besoin d’hommes forts mais d’institutions fortes’’.

Aissatou Diallo, pour VisionGuinee.Info

00224 621 82 08 53/aissatou.diallo@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info