Accueil » Politique » Fodé Oussou Fofana se prononce sur les violences survenues à Conakry

Fodé Oussou Fofana se prononce sur les violences survenues à Conakry

OussouCe qui est arrivé jeudi et vendredi est la preuve de l’absence de l’Etat. On est dans un pays où l’Etat est faible qui n’existe pas et où les gens font ce qu’ils veulent. Le Rpg Arc-en-ciel est devenu dans ce pays un parti-Etat, c’est-à-dire qui contrôle les institutions’’.

"

Ces propos sont de Fodé Oussou Fofana, directeur de campagne de l’UFDG. Dans un entretien accordé à VisionGuinee, le numéro trois de l’UFDG a déploré les violences survenues durant ces dernières 24 heures dans la capitale Conakry.

Selon lui, ces heurts sont dus à la ‘’faiblesse de d’Etat, précisant au passage : ‘’Nous avons connu Lansana Conté qui était un président avec un Etat fort, Sékou Touré aussi, même Dadis a eu à un moment donné un Etat fort. Mais avec Alpha Condé, c’est l’anarchie totale sinon c’est inacceptable ce qui se passe’’.

Au nom de l’UFDG, souligne le député Fofana, ‘’nous condamnons avec la dernière énergie les exactions sur de paisibles citoyens qui ne sont militants parfois d’aucun parti politique. On s’attaque à eux, on détruit leurs biens dans la plus grande impunité. Le domicile du président de l’UFDG est à la merci des badauds qui sont en train de caillasser sa maison. C’est dommage. Nous invitions le gouvernement à prendre ses responsabilités’’.

En raison des échauffourées enregistrées à Conakry, le parti au pouvoir a pris l’initiative d’annuler son meeting prévu ce vendredi au Palais du peuple. Mais pour Fodé Oussou Fofana, les raisons de l’annulation de cette manifestation sont claires : ‘’Tout le monde sait que le RPG n’a pas de militant. Si le parti a annulé son meeting, c’est à cause du déferlement humain que Cellou a eu hier. La réception grandiose qui a été réservé au leader de l’UFDG, ils ne pouvaient pas prendre le risque de se comparer à cela. Ils auraient démontré au peuple de Guinée qu’il n’y a personne dernière eux’’.

À l’en croire, ‘’si les responsables du RPG organisaient leur meeting aujourd’hui, ils n’auraient pas eu le dixième de ce qu’on a eu hier. Ils n’ont de militants que les banderoles, les panneaux publicitaires, les baraques, préfets et sous-préfets’’.

Aissatou Diallo, pour VisionGuinee.Info

00224 621 82 08 53/aissatou.diallo@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info