Accueil » Politique » Appel du ministre Sako au dialogue : ‘’C’est trop tard’’, répond Cellou Dalein Diallo

Appel du ministre Sako au dialogue : ‘’C’est trop tard’’, répond Cellou Dalein Diallo

Dalein SakoLe ministre de la Justice a invité mercredi les huit candidats à l’élection présidentielle à privilégier le dialogue. Cet appel intervient au moment où l’UFDG et l’UFR, les principales formations politiques de l’opposition, ont annoncé leur retrait du processus électoral.

"

Faut-il répondre à cet appel de dialogue ? ‘’Je pense que c’est trop tard. On a fait un dialogue avant les élections. Le gouvernement et la Céni se sont engagés a faire un certain nombre de choses qui auraient pu contribuer à la transparence et à la l’équité des élections et qu’ils n’ont pas réalisées’’, a répondu Cellou Dalein Diallo, chef de file de l’opposition au micro de RFI.

‘’Dans quel pays avez-vous vu le président de la Céni décréter que n’importe qui, qui n’est pas sur la liste, qui n’est pas identifié, puisse voter ?’’, s’est-il demandé, précisant au passage que : ‘’Personne ne souhaite qu’il y ait des violences en Guinée’’.

Ce qui suscite la violence, estime Cellou Dalein Diallo, ‘’c’est l’injustice, c’est le non-respect du droit de l’autre, c’est la violation des engagements et des accords. C’est ça, la source de conflit’’.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 666 90 54 16/boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info