Accueil » Politique » Les contentieux électoraux doivent être portés devant la Cour constitutionnelle…

Les contentieux électoraux doivent être portés devant la Cour constitutionnelle…

Abdoul Gadiry DialloL’Organisation guinéenne de défense des droits de l’Homme se dit préoccupée par la tension persistance après la tenue du premier tour du scrutin présidentielle le 11 octobre dernier. Elle a lancé vendredi un appel à la retenue à l’endroit de l’ensemble des acteurs politiques.

"

Dans une déclaration lue par son porte-parole, l’OGDH rappelle que les ‘’contestations relatives à l’intégrité du scrutin et à la validité des résultats quels qu’ils soient doivent être portées devant la Cour constitutionnelle, seule habilité à trancher les différends électoraux’’.

Abdoul Gadiri Diallo ajoute que ‘’porter dans la rue les différends électoraux ajouterait aux tensions actuelles le risque de nouvelles violences‘’, rappelant les cas de violences préélectorales survenues à Koundara, Mamou, Nzérékoré.

Dressant le bilan de ces échauffourées, il annonce que ‘’plus d’une centaine de personnes ont été blessées, une soixante arrêtées et au moins 6 sont décédées, avant de dénoncer le caractère communautaire ce ces violences, et de déplorer : ‘’Bien que des actes de violences aient été commis de part et d’autres, les arrestations et les poursuites déclenchées jusqu’à présent ne visent quasi-exclusivement des partis d’opposition‘’.

M. Diallo tire la sonnette d’alarme et prévient que les ‘’tensions qui sous-tendent le débat politique guinéen sont particulièrement préoccupantes et menacent d’éclater si les institutions étatiques ne sont pas renforcées’’.

Pour ce faire, note-t-il, ‘’la justice, les forces de sécurité et l’administration doivent pouvoir être perçues par l’ensemble des citoyens guinéens comme neutres, apolitiques et indifférentes aux clivages communautaires‘’.

Dans le cas contraire, conclut le porte-parole de l’OGDH, ‘’c’est l’image d’un Etat au service d’un parti politique qui est donné aux militants des partis d’opposition‘’.

Djiwo Barry, pour VisionGuinee.Info

00224 621 85 28 75/djiwo.barry@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

One comment

  1. Et ça s’appelle défenseurs des droits de l’homme. Tu es trop transparent pour ton âge.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info