Accueil » Politique » Gouvernement d’union nationale : une idée qui n’enchante pas Dalein

Gouvernement d’union nationale : une idée qui n’enchante pas Dalein

daleinLors de l’assemblée générale de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG), qui s’est déroulée à son QG, samedi dernier, Cellou Dalein Diallo, candidat malheureux de la présidentielle a rassuré ses militants de sa volonté de maintenir le cap, dans le combat pour la démocratisation de la Guinée.

"

Le chef de l’opposition guinéenne ne semble pas porter un intérêt à cette idée de formation d’un gouvernement d’union nationale, véhiculée au lendemain des résultats provisoires, en vue de taire sans doute les divergences entre le pouvoir et l’opposition.

Dans son intervention lors de cette assemblée générale, Cellou Dalein Diallo a commencé par féliciter « les militants pour leur participation à la campagne citoyenne que avons menée pour l’élection présidentielle du 11 octobre ».

Avant d’enfoncer le clou en ces termes : « vous devez être fiers du combat que nous avons mené pendant les cinq dernières années où Alpha a cherché à nous imposer une dictature sans nom. Il pense qu’aujourd’hui il nous a vaincus, mais il se trompe lourdement. Nous sommes déterminés plus qu’hier à continuer le combat pour l’instauration d’une société démocratique à laquelle nous rêvons depuis tant d’années. Aujourd’hui c’est clair que l’espoir du peuple de Guinée repose sur l’UFDG. Je vous demande de rester mobilisés ».

Pour la marche à suivre, après le fiasco électoral, le chef de l’opposition réitère son appel au calme et à la sérénité.« Je n’ai pas voulu que vous réagissiez sur l’émotion. J’ai demandé de garder le calme parce que désormais le combat que nous devons mener, doit être mieux organisé avec des stratégies nouvelles. Je sais que vous êtes partagés entre la joie d’avoir gagné cette élection et naturellement de savoir que cette victoire nous a été volée. La chose volée sera récupérée croyez-moi », a-t-il promis.

Avant d’ajouter que « l’essentiel est que vous restiez mobilisés, déterminés comme vous l’avez toujours été pour défendre les valeurs que nous partageons, la justice, la vérité, la démocratie et la paix. Nous resterons fidèles à ces valeurs et nous allons combattre jusqu’à ce qu’elles soient une réalité dans notre pays. Je sais que nos militants ne sont pas découragés. J’en suis très fier. »

L’opposant assure qu’ils ne reculeront jamais. Mais appelle à un changement de stratégie, afin de mieux s’adapter« à la nouvelle situation, créée par M. Alpha Condé et ses courtisans ».

Il a flétri le comportement des ministres, gouverneurs, préfets, juges et cadres de l’armée, pour leur rôle dans le jeu électoral. « C’est une honte pour notre Guinée », a-t-il déploré. La société civile n’a pas été épargnée par le président de l’UFDG, qui la considère comme étant « inféodée » au pouvoir.

Dans ce discours musclé, Dalein a écarté, du moins pour le moment, l’idée de participer à un gouvernement d’union nationale, dans le seul but de profiter du confort matériel qu’offrent les postes ministériels.

Mamady Kéita, in Le Démocrate

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info