Accueil » Politique » Mamadou Barry : ‘’On ne peut pas m’exclure de l’UFDG’’

Mamadou Barry : ‘’On ne peut pas m’exclure de l’UFDG’’

Mamadou-Barry-UFDG-1L’UFDG foule au sol toutes les valeurs qui ont fait sa force et soutiennent la conviction et la détermination de ses militants à la base’’. Ces mots sont de Mamadou Barry, analyste financier et ancien attaché de presse de Cellou Dalein Diallo.

"

‘’De la même manière que nous disons tous les jours à Alpha Condé que nous avons la Guinée en partage et qu’il ne peut pas faire ce qu’il veut avec ses amis en clan au détriment des autres composantes de la nation, de cette même manière nous allons dire à Cellou Dalein Diallo que nous avons l’UFDG en partage et qu’il ne peut pas faire ce qu’il veut avec un petit groupe au détriment des valeurs du parti’’, écrivait celui qui vient d’être exclu de l’UFDG, dans une tribune publié sur la Toile.

Mamadou Barry, joint ce jeudi par notre rédaction, estime son exclusion est la preuve du manque d’organisation au sein de l’UFDG. ‘’C’est la conclusion de ce qu’on reproche à l’UFDG, cette pagaille dans la gestion du parti. Un cadre se fait expulser et l’annonce est faite dans un tweet. Jusque-là, je n’ai reçu aucune notification de mon exclusion. Ça fait d’ailleurs sourire’’, nous dit-il au bout du fil.

Pour cet ancien collaborateur de Cellou Dalein Diallo, considéré comme une ‘’grande gueule’’ pour ses critiques acerbes, un parti qui aspire un jour arriver au pouvoir doit avoir un minimum d’organisation. ‘’Il faudrait qu’on montre à l’opinion qu’on est capable de changement. Mais si à l’interne de l’UFDG, la gouvernance n’est pas bonne, on ne peut pas dire qu’on peut faire mieux qu’Alpha Condé. Il y a des esprits dénudés de débats qui utilisent une certaine position de force pour faire taire les contradictions. Tout est personnalisé, il suffit de dire que Cellou n’a pas bien fait pour qu’on dise qu’on dise que tu as rejoint Bah Oury, et vice versa’’, martèle M. Barry.

Pour certains, Mamadou Barry en fait un peu trop dans ses agissements, n’hésitant pas parfois à tirer à boulets rouges sur les dirigeants de l’UFDG. ‘’À l’époque de Dadis, j’étais très violent dans mes écrits, mais personne ne m’a arrêté. Parce que ça faisait la campagne de Dalein’’, rétorque le mis en cause. Il dit avoir la ferme conviction qu’’’on veut tribaliser les débats au sein de l’UFDG. On se dit qu’il y a un messie devant et tout le Foutah est derrière lui (…). Le parti n’est pas géré, je l’ai dénoncé, on ne m’a pas écouté. On continue à faire la mamaya aujourd’hui en attendant 2020’’.

Prend-il acte de son exclusion de l’UFDG ? Sa réponse sans ambages : ‘’Je suis l’UFDG dans le sang, il n’y a pas de doute à cela. On ne peut pas m’exclure. Je vais me rendre au siège du parti, j’aimerais qu’on me notifie ce dont me reproche’’.

Sidy BAH, pour VisionGuinee.Info

00224 628 32 85 65/sidy.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info