Accueil » Politique » Face au tollé suscité par son ‘’échec’’ : Dalein pourra-t-il résister à la tempête ?

Face au tollé suscité par son ‘’échec’’ : Dalein pourra-t-il résister à la tempête ?

DaleinCellou Dalein Diallo doit dorénavant faire face à plusieurs fronts s’il veut garder le cap, à la tête de l’Union des forces démocratiques de Guinée. Car, en plus des critiques acerbes émanant de son premier vice-président Amadou Oury Bah, qui n’a toujours pas digéré la défaite de son parti au scrutin présidentiel du 11 octobre, la mouvance serait, elle aussi en train de travailler en sous-main, pour « déstabiliser » sans doute la base électorale du chef de l’opposition, en coptant des sages et des jeunes gens vivant le long de l’axe Hamdallaye-Bambéto et même au Fouta Djallon.

"

Cellou Dalein Diallo jure de ne pas reconnaître les résultats du scrutin du 11 octobre, contrairement à 2010, où il avait fait contre mauvaise fortune bon cœur, en acceptant de se plier au verdict des urnes. Alors qu’il se sentait dans la peau du vainqueur. Cette fois c’est « non et non». Le candidat de l’UFDG très amer, a déclaré devant une foule de militants réunie au lendemain des résultats provisoires : « Alpha Condé pense nous avoir vaincus. Mais il se trompe. Nous sommes déterminés plus qu’hier à combattre la dictature et à lutter pour instaurer la démocratie en Guinée. »

Le chef de l’opposition va ensuite lancer ces mots en guise de promesse à ses militants : « on nous a volé notre victoire, mais la chose volée sera récupérée, je vous l’assure. Ce n’est pas parce que nous avons reculé, mais le combat actuel doit être mieux organisé et structuré. »

Comme réconfort moral, Dalein a bénéficié du soutien de la Coordination des neuf fédérations UFDG-Europe. Cette Coordination, dans un communiqué publié après les résultats, dit avoir suivi « avec beaucoup d’attention l’évolution du processus électoral en date du 11 octobre 2015 en Guinée et qui a donné lieu à la réélection d’Alpha Condé ».

La Coordination relève le cas « d’innombrables irrégularités et insuffisances soulevées en amont lors de la session de révision et d’enrôlement des Guinéens, jusqu’aux dysfonctionnements observés le jour du scrutin ».

Face à tous ces manquements, elle déclare que Cellou Dalein Diallo n’a pas démérité dans la bataille pour la promotion du projet de société de l’UFDG et pour la conquête de l’électorat guinéen. Ce qui lui vaut toute la confiance de cette Coordination, qui se dit prête « à l’accompagner dans la justesse de son combat pour l’instauration de la démocratie en République de Guinée dans la sauvegarde de la paix et la cohésion nationale ».

Mais Bah Oury, vice-président du parti, en exil en France, tout comme Lamine Diallo, représentant du parti en Allemagne, ne voient pas les choses sous ce prisme-là. Eux réclament des assises, en vue de tirer les leçons des deux échecs du candidat du parti aux scrutins présidentiels. Le sujet fait polémique et risque de diviser les membres du parti en deux camps. Même si Bah Oury rassure que le linge sale sera lavé au sein de la famille UFDG.

Comme si cette levée de boucliers ne suffisait pas, des soi-disant jeunes de l’axe Hamadallaye-Kagbelen viennent de décerner un « satisfécit » au colonel Ansoumane Camara dit Bafoe, l’un des officiers de police les plus « hostiles » à Cellou Dalein Diallo. Les deux hommes sont d’ailleurs en justice, suite à une plainte déposée auprès des autorités judiciaires par l’opposant pour « séquestration ».

Quand on connaît les rapports paternalistes qui unissent Dalein à la jeunesse de cet axe, il y a lieu de se demander si cette démarche ne serait pas une manœuvre du pouvoir, en vue d’affaiblir le président de l’UFDG et de l’humilier en sus.

A l’allure où vont les choses, Dalein doit savoir qu’aucun cadeau ne lui sera fait par ceux qui veulent se payer sa « tête ». A lui d’adapter sa stratégie à la nouvelle donne, en étant plus futé et pugnace.

Aliou Sow, in L’indépendant

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

3 comments

  1. CELOU DOIT RENONCER A LA POLITIQUE PARCEQUE A CAUSE DE LUI, BEAUCOUP DE GUINEENS ONT PERDU LA VIE, ET DES BIENS MATERILLES. VOICI LA LISTE. 157 MORTS AU STADE DU 28 SEPTEMBRE, 200 FEMMES VIOLEES, 76 MORTS SUR L AXE AMDALLAYE BANBETO, COZA, PLUS DE 430 BOUTIQUES ET MAGASINS DETRUITS. EHHHH CELOU IL FAUT ABANDONNES LA POLITIQUE POUR DEVENIR IMAN. WA SALAM

  2. Mais ecoutez, vous les journalistes vous ecrivez du n’importe quoi sur votre site internet, si « Dalein pourra-t-il résister à la tempête? quel tempete parlez vous??? si Alpha Condé, Abdoulye Wade, Mohammed Bouhari, Jean Mari Le Pen (France) ont tous resiter de vol et des mascrade electrols pendant un demi-siècle pourquoi Cellou Dalein ne resiste pas? et tous ces leaders la qui les a remplacés pandant tous c temps la?
    arrêter svp

    T. Diallo

  3. Je tien a rappeler Mr. Aliou Sow de L’indépendant qu’en Guinée on gagne pas L’elections Presidentielles par les urnes, mais par holdope, vol, mascrade électroral et la complicité de la communauté interé.
    si ya eu l’échec c’est la democratie et la Guinée toute entiér, c’est pas Cellou Dalein qui est victime de Holdope électral.

    T.Diallo Hollande

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info