Accueil » Politique » ‘’Notre pays est devenu une jungle’’, selon Fodé Oussou Fofana

‘’Notre pays est devenu une jungle’’, selon Fodé Oussou Fofana

oussouLe vice-président de l’Union des forces démocratiques de Guinée estime qu’on a une ‘’justice à deux vitesse’’. Fodé Oussou Fofana dénonçait ainsi l’arrestation de militants de l’UFDG après des heurts avec des partis du Rpg Arc-en-ciel à Koundara.

Samedi, lors de l’assemblée générale, l’honorable Oussou Fofana est revenu sur les conditions d’arrestations de responsables et militants de l’UFDG : ‘’Le préfet de Koundara, M. Sanoussi est venu à Koundara 4 jours après les événements, il s’est mis devant les militants du Rpg Arc-en-ciel pour aller ramasser nos militants dans la rue et les emprisonner. Il a tellement ramassé qu’il a pris un aveugle. On a calciné des biens des gens. Aucun responsable du Rpg n’a été inquiété. Ce sont ceux qui ont été victimes qui se trouvent aujourd’hui en prison’’, estime-t-il.

Face à cette situation, le vice-président de l’UFDG interpelle le ministre de la Justice, Cheick Sako. ‘’Je voudrais appeler M. le ministre de la Justice, c’est un bâtonnier de Montpellier pour lequel nous avons du respect et considération, il faut qu’il joue véritablement son rôle de ministre de la Justice. Quand il dit qu’à Boké, on a libéré 9 personnes, je dis non M. le ministre. Ces gens que vous avez libérés sont encore à Boké, ils n’ont pas retourné à Koundara. Tous les jeudis, ils sont obligés de se présenter au tribunal’’, a souligné Fodé Oussou Fofana.

‘’Aujourd’hui, notre pays est devenu une jungle, c’est la raison du plus fort. Nous sommes dans la jungle. Si le ministre de la Justice ne sait pas ce qui se passe à Boké, qu’il vienne se renseigner. Les gens ne sont pas libérés là-bas, ils sont sous contrôle judiciaire, ils n’ont pas de famille à Boké, ils vivent dans la misère et la précarité. Nous sommes obligés, en tant que parti, de nous occuper de nos militants à la place du gouvernement’’, ajoute-t-il.

Pour le président du groupe parlementaire Libéral-démocrate, ‘’l’injustice ne peut pas continuer en Guinée. Si vous voulez que la Guinée soit un pays de la paix, payez le prix. Il n’y a pas de paix dans l’injustice, dans l’arbitraire’’.

Au ministre de la Justice, lance-t-il, ‘’ayez le courage de dire la vérité à votre gouvernement. Si on ne vous écoute pas, prenez votre avion et retourner là où vous étiez’’.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 666 905 416/boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

2 comments

  1. Oui, c’est vrai avec des tarzans comme toi.

  2. FODE OUSSOU EST UN DANGER POUR L UFDG. A CAUSE DE LUI, TOUT LES CADRES COMPETENTS DE L UFDG ONT QUITTE CE PARTI. CELOU DOIT SE DEBARRASSER DE CE MONSIEUR SINON IL RESTERA LONGTEMP DANS L OPPOSITION

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info