Accueil » Société » Après la grogne des agents contre Ebola, Sakoba Keita met les points sur les ‘’i’’

Après la grogne des agents contre Ebola, Sakoba Keita met les points sur les ‘’i’’

ebolaDes agents impliqués dans la lutte ont revendiqué lundi le paiement de leurs primes. Interrogé sur la question, le coordinateur national de riposte contre Ebola estime que les manifestants sont plutôt dominés par une ‘’culture de la violence’’.

"

‘’C’est la culture de la violence que les gens prennent à travers la télé’’, indique le docteur Sakoba Keita sur la radio nationale. Sinon, explique-t-il, ‘’ils ont des moyens de recours, ils peuvent écrire à l’autorité’’.

Pour lui, il ne faudrait pas que des agents qui ne travaillent pas pendant plus de 2 mois et de  surcroit sans aucun contrat fassent des revendications juste pour revendiquer. ‘’Tous les agents que nous avons reçus à la coordination, on les a signifié que la sensibilisation ne pouvait pas continuer alors qu’on est en fin d’épidémie. Ce sont ces agents qui pensent qu’on pouvait continuer jusqu’à la fin de 2016 dans ce cadre’’, clarifie le docteur Keita, qui précise que la stratégie a été changé.

En lieu et place de manifestations, conseille-t-il, ‘’ces agents doivent aller au ministère de la Santé et rédiger une lettre de revendication’’. Par la suite, souligne-t-il, ‘’on peut voir qui doit quoi et à qui et aussi quel est le contenu de leur contrat par rapport à la coordination’’.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 666 905 416/boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info