Accueil » Société » En Guinée, le compte à rebours contre Ebola a commencé

En Guinée, le compte à rebours contre Ebola a commencé

Dr. Sakoba Keita, coordinateur national de riposte à EbolaLa Guinée est confrontée depuis pratiquement deux ans à une crise sanitaire due à Ebola. Ce virus mortel qui a endeuillé plusieurs milliers de familles guinéennes est en passe d’être totalement maîtrisé. C’est du moins ce qu’on peut déduire de tous les dispositifs sanitaires mis en place par les autorités avec l’appui des partenaires depuis la déclaration officielle de la maladie en mars 2014.

"

A ce jour, le pays ne compte pas un seul malade à travers l’ensemble du territoire national, pas même un  contact. Ce qui augure un ouf de soulagement et amène les autorités à dire que le compte à rebours a commencé. C’est le coordinateur national de riposte à la maladie qui le dit.

Le docteur Sakoba Keita rappelle les règles qui amènent à déclarer le début de ce compte à rebours : ‘‘Pour qu’on déclare un pays en fin d’épidémie, il faut le double de la période d’incubation de la maladie en question. Et comme pour Ebola, la période d’incubation dure 21 jours, donc, le double fait 42 jours. C’est pour nous rassurer qu’il n’y a pas de cas caché qui puisse développer la maladie quelque part. C’est ainsi que pour Ebola, les comités d’experts se sont réunis pour dire que pour commencer à compter cette période, il faut la sortie la  sortie du dernier cas’’, explique le coordinateur national de lutte contre Ebola.

‘‘Et le dernier cas guinéen est sorti ce lundi 16 novembre. L’enfant n’a pas été rendue à sa famille. Mais, cette petite fille de 19 jours a changé de statut. Elle est maintenant considérée comme personne guérie d’Ebola. Par contre, elle a besoin de traitements pour renforcer son état immunitaire et pour prendre un peu de poids avec la nutrition qu’on est en train de faire au niveau du CTE. Le premier jour est à compter à partir d’aujourd’hui, à condition que durant la journée, qu’on n’enregistre pas un évènement qu’on ne souhaite pas’’, conclut-il.

Mady Bangoura, pour VisionGuinee.Info

00224 664 29 48 51/mady.bangoura@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info