Accueil » Société » Un diplomate accusé de viol sur mineure : des zones d’ombre dans l’affaire…

Un diplomate accusé de viol sur mineure : des zones d’ombre dans l’affaire…

violEn début de semaine, on apprenait de divers médias locaux qu’un diplomate canadien en poste à Conakry est accusé de viol sur une fille de 12 ans. L’hebdomadaire « Le Lynx » a traité le sujet dans sa parution du lundi 16 novembre.

"

Le principal mis en cause se prénomme Philippe, selon les médias, sans préciser son nom de famille. Nos confrères précisent que ce dernier était le consul du Canada en Guinée au moment des faits et serait actuellement du côté de la Côte d’Ivoire.

Selon « Le Lynx » qui raconte les faits : ‘’Le 26 février 2015, une plainte a été déposée à l’escadron de la gendarmerie mobile N°18 de Cosa, pour viol sur une mineure de 12 ans. Le mercredi 25 février vers 16 heures, un plateau de banane sur la tête, elle a été appelée par le vigile du consulat du Canada à Conakry. La petite aurait écoulé une petite poignée du précieux fruit à cinq mille francs’’.

Par la suite, précise le journal, ‘’le vigile l’a introduite dans les locaux, auprès du consul. Au lieu d’acheter la banane, Monsieur le diplomate rêvait d’autres douceurs. Pour 50.000 francs glissants (guinéens), il aurait contraint la fille à avoir des relations sexuels avec lui’’.

Le rapport du médecin légiste en date du 26 février a confirmé une ‘’agression sexuelle avec une défloration hyménale récente’’. Le mis en cause, selon toujours le Lynx, apprenant que le ministère des affaires étrangères est sur le dossier et pourrait saisir les autorités canadiennes pour que son immunité diplomatique soit levée, est sorti en catimini de la Guinée et serait actuellement en Côte d’Ivoire.

Après vérification, votre quotidien en ligne s’est rendu compte que le Canada n’a pas eu un consul en Guinée prénommé Philippe. Une source sûre assure Jean Laprade est le consul honoraire du Canada en poste à Conakry depuis juin 2012. Il a été nommé par décret pour une durée de 3 ans par le gouverneur général du Canada sur recommandation du ministre canadien d’alors des Affaires étrangères.

Au consulat du Canada à Conakry situé à Taouyah sur la Corniche Nord, on confirme que M. Laprade est toujours en poste en Guinée. ‘’Depuis qu’il a été nommé en 2012, il est à Conakry’’. De qui donc parlent les médias ? ‘’Je ne saurai vous le dire monsieur’’, répond notre interlocutrice au bout du fil. Des zones d’ombres que devraient lever les enquêteurs.

Un autre citoyen canadien qui vit Guinée depuis plusieurs années, approché par nos soins, se dit surpris d’apprendre dans les médias qu’un certain Philipe identifié consul de son pays, sans qu’il ne sache, est en cavale en Côte d’Ivoire. Pour Claude McKenzie, ‘’il est important de ne pas jeter la pierre sur les gens, sans vraiment avoir l’ensemble des faits dudit dossier’’, précisant : ‘’J’ai lu dans les journaux qui traient le sujet, on brandit un nom en disant que c’est le consul. Or, ce n’est pas le cas. Le consul du Canada en Guinée ne s’appelle pas Philipe’’.

Il assure toutefois que ‘’les actes de pédophilie sont punis par le Canada quelle que soit la personne impliqués, à plus forte raison quelqu’un qui est investi d’un pouvoir de l’Etat’’.

Sidy BAH, pour VisionGuinee.Info

00224 628 32 85 65/sidy.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

2 comments

  1. Le consul n’a pas un fils qui s’appelle Philippe ?

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info