Accueil » Politique » Heurts à Touba : Fodé Oussou Fofana exige des excuses du gouvernement

Heurts à Touba : Fodé Oussou Fofana exige des excuses du gouvernement

Fodé Oussou Fofana

Fodé Oussou Fofana

"

Le ministre de l’Intérieur, Mahmoud Cissé et le secrétaire général des Affaires religieuses, Elhadj Abdoulaye Diassy ont été limogés par décret présidentiel pour “faute lourde”. Leur départ précipité du gouvernement intervient après les affrontements en début de semaine qui ont opposé des citoyens de Touba autour de la construction d’une mosquée, faisant deux morts et d’importants dégâts matériels. 

A l’UFDG, le vice-président du parti pointe du doigt le manque de responsabilité du gouvernement. “Nous ne pouvons pas comprendre qu’il y ait un problème entre deux familles, des gens qui vivent ensemble depuis longtemps, à cause de la construction d’une mosquée et pendant un mois on a attiré l’attention de notre gouvernement pour dire qu’il y a un problème et il a été incapable de régler le plus petit des problèmes’’, a dénoncé Fodé Oussou Fofana, qui se dit choqué, reprochant les autorités d’avoir agi en “médecin après la mort”.

De retour à Conakry, le président Alpha Condé a limogé le ministre de l’Intérieur Mahmoud Cissé et le secrétaire général des affaires religieuses Elhadj Abdoulaye Diassy. Une sanction qui ne satisfait pas l’opposant Oussou Fofana, précisant que : “Le gouvernement devait prendre ses responsabilités (à temps) pour régler cette situation. C’est une faute collective. Il y a eu des morts à Womey et ce gouvernement a fait quoi? Il a fait quoi quand nous avons enterré nos militants à Bambeto? Il n’a même pas cherché à identifier les coupables, à plus forte raison rencontrer les familles pour présenter des condoléances’’.

Le vice-président de l’UFDG dit attendre du gouvernement des excuses au peuple de Guinée. “Le gouvernement a l’obligation d’assurer la sécurité de ses citoyens. Il doit présenter ses excuses au peuple de Guinée. Parce qu’aujourd’hui les guinéens ont peur. Quand tu te couches, tu es obligé de mettre des cadenas dans toute la maison. Au-delà de 21 heures, tu n’oses plus circuler à Conakry. Parce qu’on a peur. ’’.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 666 905 415/boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info