Accueil » Société » Le ministre Amirou Conté dit des vérités sur la culture

Le ministre Amirou Conté dit des vérités sur la culture

AmirouLa Guinée, depuis son accession à l’indépendance, a rayonné de mille éclats et à travers le monde entier par l’excellence de sa culture. Les arts et la culture ont été utilisés comme le support le plus caractéristique pour marquer sa présence dans le concert des nations.

"

Quoique les hommes de culture, les décideurs politiques de l’administration centrale de cette époque  se soient largement investis pour diffuser l’image la plus positive de la Guinée à travers ces expressions culturelles, la culture reste le dernier parent pauvre des différents gouvernements qui se sont succédé depuis la deuxième république.

L’actuel ministre de la Culture et du patrimoine en est largement convaincu. Amirou Conté l’a fait savoir lors de la célébration de la deuxième édition du prix Djéliba qui consacre la récompense faite aux hommes de culture, aux journalistes et autres personnalités pour leur contribution à la valorisation et à la promotion du patrimoine culturel et artistique guinéen, le ministre de la Culture et du Patrimoine historique.

Sans savoir s’il sera reconduit ou pas à la tête du département qu’il a hérité du défunt Ahmed Tidjani Cissé, le ministre Conté a tout d’abord réitéré sa volonté de collaborer désormais avec la presse et les acteurs culturels pour l’émergence de la culture nationale.

‘‘Nous allons faire beaucoup de choses ensemble à partir de 2016 pour que le journalisme culturel, la presse culturelle soit performante dans notre pays, si Dieu le veut le bien. Vous comprenez pourquoi je le dis. Parce qu’on ne peut rien faire nous artistes sans vous, ce n’est pas possible. Vous êtes un maillon fort pour cette chaine. Que les organisateurs reçoivent les vifs remerciements et les encouragements du département de la Culture et du patrimoine historique, avec les assurances de tous, tout le soutien de l’appui pour une meilleure dynamique de l’action culturelle’’, a-t-il témoigné.

‘‘Je voudrais ajouter ceci, en 2016 – je sais que les organisateurs ont fait beaucoup de démarches auprès de nous pour avoir un soutien – nous sommes un ministère pas pauvre, mais démuni. Mais c’est de notre devoir d’accompagner les organisateurs de tout évènement culturel dans notre pays. Aujourd’hui, on le fait sur le plan institutionnel. Demain, inch’Allah, le ministère fera des démarches pour mettre la main dans la poche pour accompagner financièrement les organisateurs d’évènements culturels’’, a-t-il poursuivi.

A cela, le ministre semble accorder plus de prix. C’est pourquoi Amirou Conté en a appelé à l’accompagnement des journalistes pour l’acquisition d’un fonds devant être alloué à ce secteur clé.

‘‘Vous êtes des journalistes, vous devez accompagner le ministère de la Culture pour la mise en place du Fonds d’aide à la culture qui permettra au ministère d’accompagner le secteur culturel privé guinéen. Parce que ce qui reste clair, c’est ce secteur qui fait tout le travail qu’on voit aujourd’hui sur le plan de la promotion culturelle’’, a-t-il conclu.

Mady Bangoura, pour VisionGuinee.Info

00224 664 29 48 51/mady.bangoura@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info