Accueil » Société » Kouroussa : les premières sanctions tombent après la mort de 4 détenus

Kouroussa : les premières sanctions tombent après la mort de 4 détenus

mine d'orUne foule en colère s’est introduite dans la prison civile de Kouroussa où étaient détenus quatre présumés assassins d’un orpailleur de la localité. Extirpés de forces, ces détenus ont été lynchés à mort dans la journée du dimanche. 

Après analyse des informations disponibles, le gouvernement a pris des mesures disciplinaires conservatoires à l’endroit de certains hauts cadres de l’administration à Kouroussa. Il s’agit du préfet Dramane Condé qui a été révoqué de ses fonctions pour faute lourde, le commandant Mohamed Wonkifon Camara, chef de l’Escadron de la gendarmerie de la localité, demis de ses fonctions; tout comme le patron de la police de Kouroussa, le commissaire divisionnaire Alhassane Baldé.

Le ministre d’Etat en charge de la Justice a pour sa part suspendu le juge de paix de Kouroussa et saisie le Conseil supérieur de la magistrature conformément à la loi.

Le gouvernement dit avoir pris toutes les mesures pour que les enquêtes en cours soient diligentées, les coupables identifiées et la loi appliquée dans toute sa rigueur.

Sidy BAH, pour VisionGuinee.Info

00224 628 32 85 65/sidy.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info