Accueil » Société » Quatre prisonniers battus à mort à Kourouma : un acte qui ne restera pas impuni

Quatre prisonniers battus à mort à Kourouma : un acte qui ne restera pas impuni

mine d'orDes individus en colère se sont introduits dimanche dans la prison civile de Kourouma pour extirper quatre détenus accusés de meurtre d’un orpailleur dans la localité. Ces prisons ont été lynchés à mort pour la foule qui réagissait à des rumeurs d’une éventuelle libération des défunts. 
Déplorable, inadmissible et condamnable. C’est par ces mots qu’a réagi le porte-parole du gouvernement Damantang Albert Camara qui prévient que cette situation ne sera pas tolérée. “Rien ne peut justifier ce qui s’est passé à Kouroussa”, a-t-il ainsi déclaré.
Sur la genèse de ce soulèvement populaire, le ministre Damantang explique : “Il semblerait que les gens ont eu peur que les prisonniers soient transférés ou soient libérés. Donc ils ont dit qu’ils ne pouvaient pas tolérés cela et ils sont allés commettre ce qui s’est passé”.
“C’est quelque chose qui est inimaginable et qu’on ne peut pas laisser passer. Il faut que ça s’arrête, il faut que les gens arrivent à respecter les institutions”, a dénoncé le porte-parole du gouvernement, qui précise que : “Seule la loi peut permettre de définir la culpabilité”.
Après ces actes, le gouvernement entend envoyer un signal fort à l’endroit de tous ceux qui se rendent justice. Car, indique Damantang Albert Camara, “ce n’est pas la première fois que cela se passe, c’est devenu une habitude de se faire justice. Cela n’a pas commencé maintenant”. Pour le cas spécifique de Kouroussa, souligne le porte-parole du gouvernement, “il y a des images qui nous permettent de faire la part des choses, donc cet acte ne sera pas impuni”.
Aissatou Diallo, pour VisionGuinee.Info
00224 621 82 08 53/aissatou.diallo@visionguinee.info
Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

2 comments

  1. C’est admisible et acceptable car celui qui tue un être humaine n’a plus de place sur terre.condamné un criminel est un signe d’encouragement pourqu’il tue encore.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info