Accueil » Économie » Les recommandations de Dr. Ousmane Kaba pour booster la croissance économique

Les recommandations de Dr. Ousmane Kaba pour booster la croissance économique

Dr Ousmane KabaLa première génération de guinéens avait un défi à relever : celui de l’indépendance nationale. La génération de Sékou Touré s’est battue pour donner la liberté. Nous, notre génération, notre défi, c’est la prospérité économique. Et nous avons beaucoup de mailles à faire cette prospérité économique aujourd’hui’’.

Ces propos sont de l’honorable Dr Ousmane Kaba. Cet ancien ministre des Finances semble être animé d’une ultime ambition : c’est investir  le champ politique.

‘‘Parce que c’est la politique qui commande l’économie comme elle commande la diplomatie, comme elle commande l’ensemble de la société. Si nous sommes en retard, c’est parce que les recettes économiques ne sont jamais appliquées. C’est ça, notre problème’’, soutient le fondateur de l’Université Kofi Annan.

Depuis 1986, le pays a opté pour le libéralisme, où on a cantonné l’Etat à la production des biens publics non répartissables et que l’Etat seul avait le monopole de les faire distribuer à des multiplicités de bénéficiaires. Aujourd’hui, ce député de la majorité présidentielle indique que l’Etat doit faire des biens publics, et uniquement des biens publics.

‘‘C’est dire que la production est du ressort du secteur privé. C’est ce secteur qui crée de l’emploi. Et c’est pourquoi nous sommes dans ce dilemme là aujourd’hui’’, révèle-t-il.

Se penchant sur quelques avancées amorcées depuis l’avènement, en 2010, du président Alpha Condé à la magistrature suprême du pays, le président du parti Plus fait remarquer que ce dernier a trouvé que l’Etat n’avait pas créé d’infrastructures et que le secteur privé ne pouvait pas prospérer.

‘‘Lorsqu’on parle d’infrastructures, ça veut dire les structures en dessous et qui permettent la croissance économique. Donc, avec le professeur Alpha Condé, on est en train de mettre les bases d’infrastructures. Et quand les infrastructures vont avancer, les conditions seront réunies pour faire de la production la croissance économique sur une base équilibrée de développement économique dans la stabilité’’.

‘‘Mais, pour le faire, commente Dr Kaba, il faut un secteur privé dynamique. Même si l’Etat fait des infrastructures –puisque nous sommes en libéralisme–, s’il n’y a pas de secteur privé, il n’y a pas d’emploi. C’est aussi simple que ça. Malheureusement, nous avons une génération qui, parfois ne veut pas aider le secteur privé guinéen, parce qu’elle n’a pas compris que l’entrepreneur n’est pas celui qui s’enrichit, mais celui qui distribue les revenus. Et en distribuant les revenus, il crée les emplois. L’ignorance du cycle économique nous amène à beaucoup d’aventures dans ce pays. C’est dommage ! Si on veut de la croissance économique, il faut commencer par aimer le secteur privé. Si on déteste le secteur privé, la Guinée n’a aucune chance. Parce que le rôle de l’Etat c’est uniquement de faire les infrastructures’’.

Mady Bangoura, pour VisionGuinee.Info

00224 664 29 48 51/mady.bangoura@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

4 comments

  1. Excellente intervention d’un des plus grands économistes du pays. Le ministre Lounceny Camara et son commanditaire devraient écouter ce message de cet éminent économiste. Au lieu que Lounceny construise des logements sociaux, svp prenez cet argent fournissez nous le courant électrique, les routes, mettez en place un système de sécurité fiable des personnes et de leurs biens puis après laissez le secteur privé s’occuper du reste; bien que l’État est obligé de veuiller à ce que les travaux du secteur privé respectent les lois et les valeurs morales et éthiques dans l’intérêt de la nation.

  2. Alpha le pion de la Françafrique

    Je pensais qu’il était allié du Président depuis 2010. Donc ces recommandations, va les dire à ton patron.
    Car la Guinée est en récession et pour le moment, personne ne voit de voie de sortie

  3. Vous ne changerais jamais, vous pensez tousjours a nous retourner a ce temps modi de Sekou Toure qui a mit la Guinee et les Guineens en retard pandant des annes vous etent la a parlez de ce temps des horreurs economique et humains, allez au diable.

    • vraiment c’est très difficile d’accepté mai en réalité c’est sekou Touré et Lansana conté qui nous as mis dans tout ses retard là alpha Condé lui il pense que c’est nos resouse naturel sufi pour développer la Guinée ‘ lui il se trompe alors que il faut d’abord des résouses’humaines pour développer un pays ‘. un exemple le Sénégal dix milles fois développé que la Guinée avec zéro résous naturel seulement la pèche et l’agriculture . mon président pardon conakry va devenir encore plus salle qu’avant ton investiture conakry ville propre lol

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info