Accueil » Politique » ‘‘L’Etat n’existe pas en Haute Guinée’’, soutient un allié d’Alpha Condé

‘‘L’Etat n’existe pas en Haute Guinée’’, soutient un allié d’Alpha Condé

Kouroussa okayLe président du Prp, comme toute autre personne éprise de justice, est indigné à plus d’un titre suite aux émeutes meurtrières survenues le weekend dernier à Kouroussa. Avec son traditionnel franc-parler connu de tous, Rafiou Sow ne passe pas par mille et un chemins pour situer les responsabilités des uns et des autres.

‘‘Ce qui s’est passé à Kouroussa, c’est la faute au gouvernement. C’est justement parce que l’autorité de l’Etat n’existe pas en Haute Guinée’’, regrette-t-il à l’entame de son speech. Poursuivant, l’allié électoral d’Alpha Condé s’insurge contre une pratique de l’époque médiévale mais malheureusement entretenue par les autorités du pays.

‘‘Je ne peux pas comprendre que ce soient les Donzo qui assurent la sécurité à la prison civile de Kouroussa. C’est aberrant ça ! Donc, le président de la République doit prendre ses responsabilités’’, clame lopposant.

Alpha Condé mis au défi par son allié

Dans l’intervalle de deux semaines, le chef de l’Exécutif a limogé 7 commis de l’Etat. Ce qui augure un espoir chez certains citoyens qui estiment que le président de la République veut désormais se défaire de menaces stériles en sanctionnant certains hauts perchés de l’appareil étatique, en faisant tomber des têtes.

“Je suis d’accord qu’il (Alpha Condé, ndlr) ait démis de leurs fonctions ces cadres. Mais il doit aller au-delà, parce que ceux qui ont fait l’acte de Kouroussa sont connus. Il y a des vidéos qui circulent. On voit des gens à visage découvert qui font du gâchis. Ils sont à arrêter immédiatement. Si cela n’est pas fait dans les prochains jours, c’est que le président ne sait pas ce qu’il doit faire. C’est d’ailleurs le lieu d’interpeller le ministre par intérim de l’Intérieur, Me Abdoul Kabèlè Camara afin qu’il prenne ses responsabilités lui aussi. Sinon, lui-même, il doit partir’’, avertit M. Sow, non sans porter un regard critique sur le Haut commandement de la gendarmerie.

‘‘Le haut commandant de la gendarmerie, le général Ibrahim Baldé nous a dit ici l’année dernière qu’il a recruté des milliers de gendarmes. Sauf qu’on ne les voit pas. Et au lieu que lui et son porte-parole Barry s’asseyent là-bas, il faut qu’ils communiquent et nous disent la réalité’’.

Mady Bangoura, pour VisionGuinee.Info

00224 664 29 48 51/mady.bangoura@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

One comment

  1. La Haute Guinée est devenue une République à part. Cette nouvelle république sera la première à organiser des mouvements de départ du Président Alpha Condé ici en Guinée. Il n’y pas eu de recrutement à la gendarmerie et à la police en Guinée, sinon comment on peut recruter des vieux et des vieilles de plus 50 ans en ignorant complètement la jeunesse. C’est dommage

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info