Accueil » Politique » La Cour constitutionnelle demande à Alpha Condé ne pas s’entourer d’extrémistes

La Cour constitutionnelle demande à Alpha Condé ne pas s’entourer d’extrémistes

Kelefa SallLe président de la Cour constitutionnelle a tenu un discours poignant lundi lors de l’investiture du président Alpha Condé. Kélèfa Salla a rappelé au chef de l’Etat que son choix de présider aux destinées de la Guinée a été voulu par la majorité des guinéens et le Tout Puissant et Miséricordieux. Telle est la loi de la démocratie, déclare-t-il, la gouvernance par la majorité et ce, dans le respect de la minorité.

“Vous vous êtes engagé solennellement à respecter la constitution et les décisions de justice, à défendre les institutions constitutionnelles, l’intégrité du territoire et l’indépendance nationale”, indique-t-il au président Condé, peu après la prestation de serment de celui-ci. Et de préciser que par cet acte : “Vous venez de faire une déclaration de loyauté et d’engagement signifiant que force doit rester à la loi et que nul n’est au-dessus de la loi. C’est cela un Etat droit, un Etat dans lequel aussi bien l’Etat que les citoyens sont soumis sans distinction à l’autorité de la loi”.

Pour le président de la Cour constitutionnelle, la réélection d’Alpha Condé par le peuple est une reconnaissance pour l’effort fourni et les résultats obtenus au cours d’un mandat marqué par une crise sanitaire inattendue et sans précédent et une série de manifestations politiques. Malgré ce contexte,  Kélèfa Sall, “vous avez pu réaliser des exploits. Pourtant, il y a 5 ans, en prenant en main les destinées de la Guinée, il y avait beaucoup à faire ou à refaire si bien qu’aujourd’hui encore, ce qui reste à faire est énorme”.

Rappelant à Alpha Condé ses responsabilités, il souligne qu’en tant que président de la République, “vous devez être le rassembleur, au-dessus des partis politiques et des contingences. C’est là votre défi (…). La Guinée est une famille, nous le disons à toutes les occasions. Alors, unissons-nous dans la fraternité pour mieux nous connaître; nous comprendre, nous apprécier, nous aimer et rester toujours solidaires. N’excluons personne”.

Mieux, conseille-t-il, “encourageons et favorisons le débat inclusif dans la richesse que constitue, en plus de celle du sol et du sous-sol, notre diversité ethnique et culturelle. Faisons en sorte que désormais, gouvernants et gouvernés, membres ou non des partis politiques acceptent que les affaires de l’Etat ne soient le bien de personne. Elles appartiennent au peuple qui en délègue la gestion temporaire, non pas à un maître comme on a souvent tendance à le peser, mais à un serviteur”.

A Alpha Condé, dira toujours Kélèfa Sall, “sur le chantier de l’histoire, ceux qui sont devant sont ceux qui sont en vue. Ayez constamment à l’esprit que quand on est devant, l’on doit être le référentiel, tandis que lorsqu’on est derrière, que personne ne vous regarde”.

Alors demain, suggère-t-il au chef de l’Etat, “ne dites pas que les guinéens vous fatiguent ou vous agacent. Considérez seulement qu’ils vous en demandent un peu trop”.

Pour ce qui est de la conduite de la nation, il assure qu’elle doit nous réunir autour de l’essentiel. “Ne nous entourons pas d’extrémistes, ils sont nuisibles à l’unité nationale. Evitez toujours les dérapages vers les chemins interdits en démocratie et en bonne gouvernance. Gardez-vous de succomber à la mélodie des sirènes révisionnistes car si le peuple de Guinée vous a donné et renouveler sa confiance, il demeure cependant légitimement vigilant”, a-t-il entre autres recommandé au président Alpha Condé.

Sidy BAH, pour VisionGuinee.Info
00224 628 32 85 65/sidy.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

5 comments

  1. bien mer sall ce sera tres difficile pour alfa conde d applique vos conseille de faite que son pouvoire est illigitime et d autre cominote sont jusque la fristre par la methode kalfa conde a regner son 1ere manda le barbarie de ses donzos a la porte des habitat le pillage les violes les arrestations l injusticeet tant dautre la division ethno regionalisme des promesses non respecte.

  2. mais il va pas vous écoutez vous perder votre temp
    n es pas lors qu il a interrompue la cérémonie pour aller ce jeter dans les bras de sassou vous l avez interpeller et il carrément refuser d obtempérer
    alors ne vous fatiguez ^pas
    le seul langage qu il comprend c est la force
    agnon

  3. Sellons la déclaration des droits de l’homme les hommes naissents égaux et droit. Mais la plus difficile des choses a accepté pour un peuple qui réfléchi pour un peuple intelligent c’est l’oppression de ces droits.

  4. Mes toi tu es fou coment pes tu panse a linposible

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info