Accueil » Politique » Grâce présidentielle : un grand pas pour la décrispation politique, selon Bah Oury

Grâce présidentielle : un grand pas pour la décrispation politique, selon Bah Oury

alphaPar un décret publié jeudi soir sur les médias d’Etat, le président Alpha Condé a accordé sa grâce à plus d’une centaine de condamnés dont Bah Oury, vice-président de l’UFDG, en exil forcé en France depuis l’affaire du 19 juillet 2011.

Comment l’intéressé a accueilli cette grâce présidentielle depuis la capitale de l’Hexagone ? C’est sur son compte Twitter que Bah Oury a partagé ses premières impressions : “Bienvenu cadeau de Noël avec la grâce présidentielle pour 171 personnes. Je garde l’espoir pour les autres qui attendent d’être libérés”.

Pour lui, cette grâce présidentielle est un “grand pas pour la décrispation politique en Guinée”, précisant que la libération des autres détenus (dans l’affaire du 19 juillet) renforcera cet élan.

“Suite à la grâce présidentielle, la décrispation politique concerne toute la Guinée. Nous serons tous gagnants au delà de nos clivages”, souligne le vice-président de l’UFDG qui espère que le reste des détenus dans la même affaire pourront bénéficier d’un geste du président de la république. “Attendons jusqu’au 31 décembre, j’espère que tous seront libérés”, souhaite Bah Oury.

Sidy BAH, pour VisionGuinee.Info

00224 628 32 85 65/sidy.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info