Accueil » Politique » ‘’L’UFDG ne fonctionne pas comme un véritable parti‘’, selon un responsable

‘’L’UFDG ne fonctionne pas comme un véritable parti‘’, selon un responsable

logo ufdgL’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) traverse une crise sans précédent depuis sa défaite à la dernière élection présidentielle. Selon un cadre du parti, il faut tirer les leçons de tous les échecs pour savoir si ce ne sont pas les responsables qui constituent les véritables problèmes.

‘’Le parti ne fonctionne pas comme un véritable parti démocratique, il y a un déni de démocratie à l’intérieur. Il y a de multiples échecs enregistrés par le parti au lieu de suspendre les gens, il faut qu’on s’asseye et qu’on tire les leçons des échecs‘’, a déclaré Abdoulaye Diallo, membre du bureau exécutif.

Et de rappeler : ‘’Lors de l’élection présidentielle de 2010, l’UFDG a échoué. Il y a eu quatre mois entre le premier tour et le second, on avait la loi de notre côté, mais on a manqué de fermeté politique pour exiger que les élections se tiennent suivant la loi. Cette faiblesse il faut qu’on la corrige‘’.

Selon M. Diallo, l’UFDG d’aujourd’hui est en train de reculer sur l’échiquier politique. ‘’Lorsque Cellou a perdu la présidentielle, le premier discours qu’il a fait c’est de prendre la présidence de l’Assemblée nationale on a eu 37 députés, c’est un échec. Quand Cellou a compris qu’il ne peut pas prendre la présidence (du parlement), il a présenté une candidate. Là également en jouant l’équilibre régional, on pensait qu’on allait gagner, mais on a perdu’’, explique-t-il.

Aussi, fait-il remarquer, ‘’il y a eu les dernières élections présidentielles de 2015. On a perdu de plus parce qu’on n’a pas atteint le score qu’on a atteint aux premières élections. Donc on va à reculons‘’.

C’est pourquoi, note-t-il, ‘’on ne peut taire ces échecs, car la situation actuelle de l’UFDG, il faut la voir telle qu’elle est et telle qu’elle risque de devenir dans un proche avenir et non de la façon dont certains veulent qu’on la voit’’. Et quand il y a un problème, conclut Abdoulaye Diallo, ‘’il faut examiner la situation et voir si ce ne sont pas nos propres responsables nos malheurs‘’.

Djiwo Barry pour VisionGuinee.Info

00224 621 852 875 djiwo.barry@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info