Accueil » Politique » Un allié d’Alpha Condé alerte : ‘‘Il ne faudrait pas que le Professeur nous trompe !’’

Un allié d’Alpha Condé alerte : ‘‘Il ne faudrait pas que le Professeur nous trompe !’’

AlphaAu terme de sa prestation de serment suivie de son investiture pour une seconde fois à la magistrature suprême du pays, Alpha Condé a nommé samedi 26 décembre le successeur de Mohamed Saïd Fofana au poste de Premier ministre que ce dernier occupait jusque-là depuis décembre 2010.

Il s’agit du cinquantenaire Mamady Youla, plus connu dans le secteur privé que public. Le nouveau promu aura la charge de conduire les actions du futur gouvernement dont la mise en place se fait attendre encore.

Si le tout-nouveau Premier ministre est présenté comme un jeune par l’écrasante majorité des populations guinéennes, il n’en demeure pas ainsi chez d’autres acteurs politiques qui le voient d’un autre œil plutôt. C’est le cas du président du Parti du renouveau et du progrès –Prp-.

Au regard de cette nomination, l’allié électoral d’Alpha Condé tient à attirer l’attention de l’opinion publique nationale sur le fait que ‘‘le président de la République, pendant ces élections, ait promis de mettre un accent fort sur la jeunesse’’.

‘‘Et aujourd’hui, on commence à dire que Mamady Youla est jeune. Non, ce n’est pas le cas ! Il ne faudrait pas que le Professeur nous trompe ! Nous refusons d’admettre cela. On ne peut pas admettre qu’un homme de plus de 50 ans soit appelé jeune’’, s’insurge Rafiou Sow.

‘‘Si le Professeur veut nommer un jeune, poursuit le président du Prp, il n’a qu’à être clair là-dessus, nommer des personnes de moins de 50 ans. C’est ce qu’on attend de lui. Pour l’instant, pour nous, il n’y a aucun accent mis encore sur la jeunesse. Cette nomination, il ne faudrait qu’on nous dise qu’elle porte sur un jeune. Nous ne sommes pas d’accord’’.

Quoique reconnaissant le fait que M. Youla ait un parcours élogieux et un CV bien garni, Rafiou Sow renie tout de même le titre de jeune qu’on attribue à celui-ci. ‘‘Mamady Youla est de la même génération que Cellou et Sidya. Donc, nous sollicitons que le président de la République tienne compte des véritables jeunes, surtout dans les différents départements ministériels, mais aussi dans le secteur privé, s’il veut que le pays aille de l’avant’’, lance-t-il en substance.

Pour répondre aux propos qui laissent croire que Mamady Youla est issu du secteur privé guinéen, M. Sow rejette en bloc ces allégations avant de rappeler que le nouveau Premier ministre n’est pas à sa première fois de travailler dans l’administration publique, notamment à la Banque centrale de la République de Guinée. ‘‘De toutes les façons, nous lui souhaitons bonne chance. Mais toujours est-il que les jeunes sont mis à l’écart pour l’instant en attendant la formation d’un nouveau gouvernement’’, conclut-il.

Mady Bangoura, pour VisionGuinee.Info

00224 664 29 48 51/mady.bangoura@visionguinee. info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info