Accueil » Politique » Violences politiques : des opposants interpellent le Premier ministre

Violences politiques : des opposants interpellent le Premier ministre

NFDA peine installé dans ses fonctions, le Premier ministre est sollicité pour examiner une requête formulée les Nouvelles forces démocratiques (NFD). Lors d’une rencontre avec la presse ce mercredi à son siège, Ousmane Molota Camara, secrétaire national de la jeunesse, a exprimé la préoccupation de son parti face au ‘’manque de détermination de la justice guinéenne à enquêter sur les crimes et délits commis sur les militants de l’opposition’’.

Selon lui, ‘’depuis près de 3 ans, aucune suite n’a été donnée aux plaintes des parents de victimes d’assassinats, de viols sur femmes, de destruction de bien des opérateurs économiques, de tortures ou actes de barbaries, de violation de domicile’’.

‘’Aucun procureur, juge ou tribunal n’a été désigné ou ne s’est auto-saisi pour élucider ces délits et crimes. Aucune enquête ni instruction n’a été menée et ce en violation flagrante de nos textes de loi et des chartes et conventions signées et ratifiées par notre pays, notamment la charte africaine des droits de l’homme et la convention internationales sur les droits de l’homme qui préconisent des enquêtes et des poursuites contre les présumés auteurs’’, regrette Ousmane Molota Camara.

De même, ajoute-t-il, ‘’les principes relatifs aux moyens d’enquêter efficacement sur la torture et autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants pour établir la réalité des faits’’. Pour lui, ‘’les présumés auteurs des faits, membres des services de sécurité guinéens ainsi que des proches de tels membres, n’ont jamais été interrogés ni même seulement identifiés comme membre de ces services’’.

‘’Cette attitude est particulièrement dommageable pour notre pays, pour la cohésion sociale, la paix et la stabilité, cCar, s’il est vrai que la quasi-totalité des victimes sont issues de l’opposition républicaine, cela ne fait pas d’eux des citoyens de seconde zone’’, ajoute-t-il.

Face à cette situation, les jeunes des Nouvelles forces démocratiques (NFD) sollicitent l’implication du Premier ministre pour que justice soit rendue : ‘’Il est hautement souhaitable de voir sur votre instruction au garde des sceaux l’ouverture sans délai des enquêtes et l’opérationnalisation des commissions d’enquêtes maintes fois annoncées jamais réalisées sur ces affaires. Le pouvoir politique doit agir par la justice pour encourager des relations normales entre les populations’’.

Ils demandent à Mamady Youla de faire le nécessaire pour que ‘’les enquêtes soient ouvertes et que les familles des victimes soient tenues et aidées comme il se doit, tout en veillant à ce qu’une enquête exhaustive efficace et impartiale soit menée sur les allégations de viols intervenus en marge des manifestations de l’opposition’’.

Son intervention est également sollicitée pour ‘’veiller à ce que l’identification des présumés auteurs des faits, relativement à une appartenance aux forces de l’ordre, se déroule sans entrave et de façon fiable’’. Si tel est le cas, ils attendent du Premier ministre des poursuites judiciaires contre les présumés auteurs des violences enregistrées au cours des 3 dernières années.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 666 905 416/boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

4 comments

  1. mr molota vous ignorez c que vs avez fait.bandes d’apatrites.

  2. l’apatride c’est alpha de pere mossi de mere soudanaise, de nationalite francaise, de musulmenteur, d’obedience mafiose, d’amis cleptomanes et piromanes internationaux. un individu sans village d’origine ni encetres dans ce pays. un aventurier depuis sa jeunesse qui depouille le peuple de Guinee. Mais toute chose a une fin et vous serez les memes qui lui ont preter le flanc pour nous piller, a ke chasser de nos par la grace du Seigneur. Allons Seulement

  3. Encore un peul sans origine connue qui parle franchement vous avez des problèmes. Mettre sa dans votre crâne vous n’accéderai jamais au pouvoir en guinee par votre mépris et haine ils vous reste du chemin encore à faire

  4. S’il vous plait, laissez ce gouvernement travaillé, on ne recommencera pas a gerer des crises politiques, ils veulent encore commencés par saboté.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info