Accueil » Libre opinion » Bah Oury risque de noyer l’UFDG (opinion)

Bah Oury risque de noyer l’UFDG (opinion)

Naby Laye BruxellesAvec l’intelligence, l’être humain est capable de se rendre compte du degré d’influence de ses propres actions sur son entourage, ou sur ses relations. Des actions qui peuvent être justes, injustes, trop, peu, exagérées, ou compromettantes. Et avec beaucoup de tact, et conformément à ce degré d’influence, l’être intelligent sait apporter des solutions proportionnées.

Voyons!

Ce dimanche 24 janvier 2016, le premier vice-président de l’UFDG, M. Bah Oury, est rentré à Conakry après plus de quatre années d’exil en France. Il a été bien accueilli au siège du parti. Il a tenu aussi un discours. Un discours compliqué et très inquiétant, non pas par rapport aux critiques liées au fonctionnement du parti, mais par rapport au message de politique nationale et, de l’incessante réclamation autour de la ‘’paternité’’ de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG).

Message de politique nationale!

Dans le discours de Bah Oury, ce dimanche (et d’ailleurs tous ses discours depuis le lendemain de ses deux rencontres avec Alpha Condé, à Paris), il y a un langage constant qui refait souvent surface. Celui véhiculant un message de politique nationale avec des concepts taillés sur mesure: ‘’la décrispation’’ et ‘’la réconciliation’’.

Notre Bah Oury, de la manière de la toute démagogue chaîne nationale guinéenne, la RTG, ne sera plus capable de suivre la politique offensive tant que l’autoritaire Alpha Condé est au pouvoir. Bah Oury n’est plus reconnaissable. Il n’a plus de discours. Il est, comme j’aime souvent le dire, un prisonnier politique en liberté. Il a troqué sa libération pour devenir le messager de paix du pouvoir politique en place. Une sorte d’espion manifeste dans l’opposition au profit du parti-Etat, le RPG Arc-en-ciel.

Incessante réclamation de paternité de l’UFDG!

Notre Bah Oury n’ayant plus rien à nous dire, est plongé dans un égoïsme passionné. Ces discours souvent se résument en ceci: ‘’C’est moi qui ai fondé UFDG…C’est moi qui ai pris l’initiative de nommer tel ou tel… Je suis l’incarnation de l’unité du parti…Je n’accepterai pas le désordre…c’est moi qui ai dit à Bah Mamadou ceci… C’est moi qui ai appelé Cellou Dalein pour ceci ou cela…je vais mettre de l’ordre….Je ferai que le parti soit moderne…Je..je..Je..etc.’’ C’est incompréhensible! Frustrant! Enfantin!

Lorsque, plus-haut, je parle de l’intelligence, c’est en essayant de me référer à la grande incapacité de compréhension de Bah Oury sur ses propres actions. D’une part, il réclame la paternité du parti: autrement dit, il veut en prendre les commandes. D’autre part, il ne se sépare plus des messages de ‘’décrispation’’ et de ‘’réconciliation’’’. Autrement dit, une fois qu’il a les commandes de l’UFDG, la seule feuille de route politique qui sera suivie, sera celle définie et planifiée par Alpha Condé lors de leur rencontre à Paris.

Monsieur Bah Oury a perdu le nord! Si jamais il arrivait à s’imposer dans l’UFDG, ce serait la fin de la démocratie libérale en Guinée. Il n’y aurait plus d’opposition au pouvoir d’Alpha Condé.

Monsieur Bah Oury se fait ridiculiser! Dans un Etat qui respecte les principes démocratiques, il est totalement exclu de parler de décrispation politique ou de réconciliation nationale. Aucun climat ne sera crispé, car les lois sont respectées et appliquées. Aucune réconciliation ne sera nécessaire, car le seul arbitre, la loi, est au-dessus de tous.

Aujourd’hui, dans le pays, la loi n’est pas au-dessus de tous les guinéens. La Constitution est violée continuellement par le pouvoir exécutif. N’est-ce pas la nécessité d’une politique offensive qui soit menée par l’UFDG?

Mais si l’UFDG tombe dans le piège d’Alpha Condé, par le truchement de Bah Oury, cette politique offensive sera-t-elle effective? Jamais!  Et surtout, voyant que le leader du RPG entame son dernier mandat, sans cette politique agressive, il faudra bien s’attendre toujours à des surprises désagréables. Avec une opposition totalement affaiblie, ou activement inexistante, bienvenu en Guinée pour une Constitution réformée et taillée sur mesure, pour une présidence à vie.

L’intelligent agit avec beaucoup de tact. Il apporte, ou trouve des solutions proportionnées selon le degré d’influence des problèmes, ou des actions auxquelles il est confronté.

Bah Oury doit remercier Alpha Condé pour l’acte de la grâce présidentielle. Cependant, de la même manière il aurait dû démissionner (immédiatement) de l’UFDG lorsqu’il a été accusé dans le dossier d’attentat contre la résidence du président de la république, de la même manière aujourd’hui, notre désormais ex-exilé devrait en faire autant, en se ménageant une rafraîchissante retraite politique, du moins pour quelques bonnes années, en compagnie de sa famille.

Naby Laye Camara
(Bruxelles)

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

5 comments

  1. Laye il faut la ferme Cellou dalein l’ethno ne dirigera jamais la guinee.

  2. C’est plutôt Cellou par son manque de bonne stratégie qui est entrain de noyer l’UFDG.
    Au lieu de vous en prendre au pouvoir vous attaquer Bah Oury bandes de laches

  3. voilà un mec avc des analyses objectives et courtes bref un intello koi!nos propostitués politic finiront par causer leurs propres pertes car seuls les gens défendant des valeurs seront reconnus par Dieu et par le peuple ds une moindre mesure.Combien d’ecoles portent les noms de Mandela et Gandi hors de leurs pays?Peut -on dire autant de Hitler,stalline ,Sekou toure ou Amin Dada?

  4. Bah Oury est malade, il oublie vite ce monsieur, AC n est pas democrate,il est tout sauf un messie. Nous avons vu le RPG a poil, pour masquer ses dérives, il crée le problème chez les autres, mais c est peine perdue. Tu ne seras jamais pardonné pour les morts d opposants

  5. La politique c’est pour ceux qui sont intelligent que les idiots se taisent Amen!comment l’apaisement dans un pays où on traite un homme qui défend des valeurs démocratiques et un état de droit dans l’intérêt de tous les Guinéens. Il présente un projet de Société pour le développement en prônant l’unité. Quelques Guinéens lui présente comme leadeur d’un ethnie. Soit responsable de nos propos tu peux du mal à l’autre, mais tu peux empêcher l’autre aussi de faire pareil . Il y a certain propos quand c’est pour pas unir ou apaiser les querelles, je dirai il faut se taire que tu soit de la mouvance ou de l’opposition!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info