Accueil » Libre opinion » Exclusion de Bah Oury : “une décision logique qui ne doit pas surprendre”

Exclusion de Bah Oury : “une décision logique qui ne doit pas surprendre”

Bah Oury face à la presse à l'aéroport de Conakry

Bah Oury face à la presse à l’aéroport de Conakry

La remarque pertinente du penseur français, Alexis de Tocqueville, à propos des partis politiques: “(…) J’appelle grands partis politiques, ceux-là qui adhèrent aux principes plus que à leurs conséquences. Aux généralités plus qu’aux choses particulières. Aux idées et non aux hommes. Ces partis ont, en général, des traits plus nobles, des passions plus généreuses, des convictions plus réelles, une manière de procéder plus franche et plus audacieuse que les autres”.

Monsieur Bah Oury a été exclu de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG). Une décision logique du parti qui ne doit surprendre aucun citoyen épris des principes démocratiques.

L’UFDG ne s’est pas laissée embobiner dans la passion négative avant de décider. Elle s’est comportée comme un grand parti, en utilisant toutes les voies possibles de négociations, comme cela se doit dans une structure politique, partout ailleurs dans le monde.

L’usage de la politique de la carotte et du bâton a été observé dans la crise qui oppose l’UFDG et son vice-président, Bah Oury.

Dans la politique de la carotte, le parti n’a ménagé aucun effort pour que la crise soit résolue sur la voie du dialogue. Des efforts colossaux ont été fournis pour pouvoir ramener Bah Oury aux meilleurs sentiments, en vain. Le désormais ex vice-président de l’UFDG a continué à commettre des fautes lourdes qu’aucun parti politique responsable ne peut tolérer.

L’application de la politique du bâton était absolument inévitable. Autrement dit, toutes les voies de négociations ayant échoué, l’UFDG devait brandir son statut et dire: “Basta”.

Les voyous n’ont pas leur place dans une structure organisée. S’ils ne savent autre chose que commettre des infractions, alors le seul mode d’action qui leur convient, c’est l’exclusion.

Bah Oury est exclu du parti, car l’UFDG doit évoluer. L’UFDG étant la prochaine formation politique pour gérer le projet commun des guinéens, a toutes les raisons du monde d’être très sérieuse et pointilleuse.

Naby Laye Camara

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

5 comments

  1. C’est la décision la plus salutaire, l’exclusion deBah oury reconforte tous les militants. Larrogance et l’impolitesse n’ont pas sa place dans l’ufdg; les voyoux déhors

  2. Difficile de negocier avec Bah Oury parcequ’il a un contrat à remplir. Il est vrema sale ce mec je le pensais incorruptible.

  3. Bah oury ma dessus, à au qu’un moment je ne pensais que bah oury est un camelion qui peut changer de couleur à tout moment.

  4. madina ferme ta sale gueule sil te plait. va te faire …..

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info