Accueil » Politique » Le discours d’Alpha Condé qui suscite la colère de ses proches

Le discours d’Alpha Condé qui suscite la colère de ses proches

Alpha condeLes propos du président Alpha Condé continuent de susciter une vague de réactions au sein de sa formation politique. Trois députés, issus de la mouvance, ont interpellé le chef de l’Etat dans une lettre ouverte publiée sur la Toile mercredi soir.

Le docteur Ousmane Kaba, Mamady Diawara du Parti du travail et de la solidarité (PTS) et Sékou Savané, député uninominal de Siguiri ont écrit au numéro un guinéen pour protester contre ses propos traitant des cadres malinkés de malhonnêtes.

“Nous avons estimé que trop c’est trop”, commente Ousmane Kaba qui précise que : “Ce n’est pas la première fois. Depuis deux à trois ans, il attaque un groupe particulier. A chaque réunion, c’est toujours le même type de discours Alors que la Guinée a trop à faire sur le plan économique, social et politique. On ne doit pas retourner le débat sur des histoires d’ethnies. L’ensemble de la Guinée ne fait pas la moitié de la population de New York. Nous sommes des frères et sœurs, on n’a pas le temps de nous diviser”.

Quand des propos tendant à diviser des ethnies viennent du chef de l’Etat, “c’est très grave, parce que la parole d’un chef de l’Etat a beaucoup de poids”, s’indigne l’ancien ministre des Finances. “Trop c’est trop, qu’on arrête les discours ethniques, qu’on travaille sur le développement économique du pays. Ne divisons pas ce pays ! En parlant d’ethnies, on aggrave les problèmes, ça fait très longtemps que ça dure. On a atteint le summum”, dénonce-t-il sur les antennes de la radio Espace Fm.

Les auteurs de la lettre ouverte, adressée au président Condé, annoncent qu’ils tireront les conséquences politiques de sa sortie médiatique. “Nous allons nous retrouver et discuter entre nous, c’est un problème entre des éléments d’une propre famille. Si on s’attend, on va dans la bonne direction, mais si on ne s’entend pas chaque va dans sa direction. C’est aussi simple que ça. Il n’y a pas de divorce mais il y a des querelles dans la famille”, prévient le docteur Kaba.

Ciré BALDE, pour VisionGuinee.Info

00224 664 93 14 04/cire.balde@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info