Accueil » Société » Kountigui de la Basse Côte : voici pourquoi Elhadj Sékhouna Soumah a été éjecté

Kountigui de la Basse Côte : voici pourquoi Elhadj Sékhouna Soumah a été éjecté

Abdoulaye Jaffar Traoré, dit Sétaly Face à deux autres challengers, Abdoulaye Jaffar Traoré, alias Sétaly, dit avoir été élu samedi 4 juin président de la jeunesse de la Basse Côte. Une élection consécutive à la récusation d’Elhadj Sèkhouna Soumah intronisé en grande pompe au cours d’une solennelle cérémonie tenue du 14 au 16 mai dernier à Kindia.

Le nouvel élu qui se présente comme un neveu du mis en cause Elhadj Sèkhouna Soumah ne s’empêche nullement de dénoncer les pratiques peu catholiques qui ont prévalu à cette intronisation du maire de la commune rurale de Tanènè.

‘‘Les circonstances dans lesquelles il a été intronisé ne sont pas commodes. Les choses ne se sont pas passées comme il se devait. Puisque nous étions convenus de surseoir à cette affaire d’intronisation d’un nouveau patriarche jusqu’au terme du veuvage des femmes que le défunt kountigui a laissées dans le deuil. C’est pourquoi les populations de la Basse Guinée, en majorité, (environ 80%) ont désapprouvé sa désignation’’, plante-t-il en guise d’introduction.

‘‘D’ailleurs, poursuit notre interlocuteur, ce ne sont même pas les sages qui l’ont intronisé. Plutôt, ce sont des imams et surtout ceux qui soutiennent Alpha Condé et sa politique’’.

‘‘Pourtant, la Basse Guinée reste la propriété exclusive de ses fils qui décident de ceux qui doivent les diriger. Ceci dit, si le pouvoir s’approche de quelque évènement de la Basse Côte que ce soit, cela devient automatiquement politique. Or, être patriarche relève du social et non de la politique. Voilà pourquoi les fils et filles de la Basse Côte rejettent le titre de kountigui qu’on veut faire porter à Elhadj Sèkhouna Soumah’’, renseigne Sétaly.

Unifier la jeunesse de la Basse Guinée, lutter contre le mensonge, prendre du sérieux en vue du développement harmonieux de cette partie de la Guinée, raffermir les liens d’amitié, de fraternité et de convivialité et cultiver le pardon entre les fils et filles de la Basse Guinée. Tels sont chantiers que le nouvel élu de la jeunesse s’ouvre et qu’il s’engage à réussir durant son mandat.

Pour l’heure, indique Jaffar Traoré, ‘‘nous attendons la fin du veuvage. C’est à l’issue de cela que les sages des 5 communes de Conakry et ceux des 8 préfectures de la Basse Guinée qui vont se retrouver pour désigner un patriarche qui va être consensuel’’.

Mady Bangoura, pour VisionGuinee.Info

00224 664 29 48 51/mady.bangoura@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info