Accueil » Libre opinion » Réponse à la lettre d’Elie Kamano adressée à Cellou Dalein Diallo

Réponse à la lettre d’Elie Kamano adressée à Cellou Dalein Diallo

Elie Kamano revelationsMonsieur Elie Kamano, veuillez réécouter votre chanson « Il faut pardonner» en 2009 !!! Vous avez récemment adressé une lettre ouverte à M. Cellou Dalein Diallo, chef de file de l’opposition guinéenne. Comme c’est une lettre publiée à la place publique, chaque citoyen peut ainsi donner son avis sur votre interpellation. A M. Cellou Dalein, à lui de juger l’opportunité de vous répondre si nécessaire.

Toutefois, permettez-nous d’apporter notre contribution au débat. Aucun de nous, en agissant seul, ne peut atteindre le succès”, enseigne Madiba. Par ce message, Mandela nous dit : “Les grands hommes sont ceux qui savent dépasser leurs appréhensions pour aller jusqu’au bout de leurs projets et de leurs ambitions. La peur et l’inquiétude ne mènent nulle part. Au contraire, elles bloquent, paralysent et empêchent toute réalisation. Qui ne risque rien n’a rien”.

Plus loin, “les hommes qui prennent de grands risques doivent s’attendre à en supporter souvent les lourdes conséquences”.  Il n’y a pas de réussite exceptionnelle sans grande prise de risque. C’est la rançon de la gloire.

“Des gens courageux ne craignent pas le pardon, au nom de la paix” et “un cœur bon et un bon esprit forment toujours une formidable combinaison”.

La politique a été toujours renforcée par la musique. D’ailleurs, dans certains pays la musique a fait tomber des dictatures. Votre inquiétude est louable, se préoccuper de l’avenir de la nation est une bonne chose. Le ton utilisé pour interpeller le chef de file de l’opposition est respectueux.

Vous avez décrit la politique guinéenne, rappelé l’actualité, puis posé des questions et enfin répondu vous-mêmes. En effet, vous ne laissez pas la personne interpellée répondre. Vous semblez être convaincu d’avoir raison et vous tirez des conclusions comme : Votre politique est contre le peuple.

Sans rentrer dans la définition du peuple, une politique favorable à un parti comme l’UFDG n’est pas de facto contre le peuple et d’ailleurs les militants de l’UFDG sont parties intégrantes et importantes du peuple.

En tant que leader d’opinions, il faut soit condamner, c’est-à-dire prendre position, observer le silence (patienter) ou alors interpeller en posant des questions. Hélas ! Vous posez des questions, vous répondez et vous concluez vous-mêmes.

Dans plusieurs paragraphes, nous essayerons d’apporter nos points de vue, car nous nous sentons très concernés par vos propos.

  1. Vous écrivez : “M. Dalein, vous êtes le chef de file de l’opposition et président d’une grande formation politique dans notre pays, il faut le reconnaître, mais à mon avis, votre politique est peut être productive pour votre formation, mais contre-productive pour le peuple”.

Nous vous répondons par non. La politique menée par l’UFDG sera profitable au peuple de Guinée et à l’UFDG, comme composante de la nation. A l’absence des preuves ou faits, vous utilisez des hypothèses qui ne tiennent que pour les personnes qui vous croiront.  Dans ce passage, vous faites de la prédication et non l’appréciation des faits.

  1. Vous posez des questions : “Quel est donc le mal que vous combattez au sein du pouvoir, lorsque vous ouvrez tout le temps vos bras pour embrasser ceux que vous estimiez être la cause de ce mal ? Est-ce ça la politique ?”

M. Elie Kamano, l’UFDG combat un système et non des hommes. Les hommes meurent, donc, on ne peut cibler de lutter contre des hommes, mais nous combattons un système. Un système politique c’est quoi ?

Le système politique est un mode d’organisation d’un État sur le plusieurs points : le régime politique (démocratie, état de droit, la gouvernance administrative, politique étrangère, la coopération, la diaspora…), la structure économique (réformes structurelles, politique agricole, minière, pêche, tourisme, TIC…), l’organisation sociale (éducation, santé, sociale, emplois, égalité du genre…) etc.

Vous retrouverez ces détails dans le projet de société de l’UFDG. Ceux qui viendront à l’UFDG seront obligés de se conformer aux valeurs et projet de société du parti. Un homme dans la gouvernance de M. Alpha Condé sera le même dans la gouvernance Cellou Dalein Diallo, mais appliquera une politique différente, avec des objectifs, des résultats à atteindre et un contrôle permanent. Ainsi, vous comprendrez que ce même homme ne sera pas dans un même environnement de travail qui l’obligera de changer ou s’améliorer.

Prenez l’exemple de l’Afrique du Sud, deuxième puissance économique du continent, Mandela et la communauté noire ont subi plusieurs ségrégations raciales, des violences physiques, des injustices économiques etc. Mais Mandela au pouvoir a-t-il changé les hommes ou écarté tous les blancs ? Non ! Mais avec une nouvelle politique de réconciliation, de justice sociale…, il a changé son pays et il est devenu un modèle pour des milliers de vie sur terre.

  1. Vous écrivez dans votre lettre : “Se rallier à Dadis pendant qu’il est accusé dans ce qu’on appelle tous (massacre du 28 septembre )?? Ouvrir ses portes aux fanfarons comme Makanera et Papa Koly, pendant qu’ils viennent de passer 5 ans à courber l’échine au sein d’un système que vous combattez et dont vous dénoncez tout le temps les failles ?? Si c’est ça la politique, c’est que vous, les politiciens, vous baisez le peuple”.

A la lecture de ce paragraphe, à votre place, nous aurions utilisé l’expression ‘tromper le peuple‘ au lieu de ‘baiser le peuple’ peu courtois et nous pensons que ce n’est pas respectueux, car adressée à une institution de la république.

L’UFDG et son président ont largement communiqué qu’un rapprochement entre Cellou Dalein Diallo et Dadis était un rapprochement entre formation politique pour des alliances politiques. Les crimes contre l’humanité sont imprescriptibles. Ceci dit, nullement M. Cellou Dalein Diallo, président, ne peut blanchir M. Dadis Camara. Il aurait plutôt œuvré pour la manifestation de la vérité, comme le réclame l’accusé lui-même. Aujourd’hui, plus de 6 ans, ce dossier traîne. Les bourreaux gouvernent, les témoins meurent et les victimes désespèrent. Qui est l’obstacle à la manifestation de la vérité et pourquoi ? Seul M. Alpha Condé peut répondre ou assumer.

On n’est pas être défenseurs de M. Makanera, longtemps violent contre UFDG et son président. L’UFDG a toujours répondu aux diffamations de ce dernier. S’il vient reconnaître ses fautes et demander publiquement pardon, nous l’acceptons. On lui demande aussi pardon. Il faut être d’un grand homme pour demander ou accepter un pardon. M. Cellou Dalein Diallo est le rempart pour réconcilier son peuple divisé par la politique. Ce sont les mêmes politiciens qui doivent apaiser, pardonner, se réconcilier et éviter d’attiser la haine ethnique dans le pays. Dans le projet de société de l’UFDG, la réconciliation nationale est une priorité.

La réconciliation nationale est devenue une nécessité incontournable pour jeter les bases d’une paix durable. Celle-ci trouve sa justification dans les violations des droits de l’Homme, la demande sociale et les engagements pris par les différents acteurs politiques en accord avec la communauté internationale. Le déroulement des mécanismes pour favoriser la recherche de la manifestation de la vérité en vue de la reconnaissance des torts commis, le choix libre sur l’option du pardon ou de la justice, la réparation, la lutte contre l’impunité, les garanties de non-répétition et la réforme des institutions qui sont à l’origine des faits constituent le moyen par excellence de réconcilier les guinéens. La mémoire est source d’avenir.

Si vous nous permettez, quels sont les crimes causés par M. Makanera ou Papa Koly (assassinats, viols, vols, détournements…) ? Avez-vous des preuves ou vous acceptez la présomption d’innocence et que seul le juge peut situer des responsabilités ? Est-ce que fanfaron est défini dans nos lois ou puni par nos lois ?

On vous rappelle que M. Makanera et Papa Koly n’ont pas pris la carte de membre UFDG. Ils s’inscrivent dans l’opposition définie par une loi « charte de partis politiques ». L’UFDG ne peut les empêcher de se réclamer opposants ou frustrés.

M. Elie Kamano, s’il vous plait  réécoutez votre chanson ‘Il faut pardonner’ !!!

  1. Vous écrivez: “Je suis sûr que si tous les membres de ce gouvernement arrivaient à démissionner pour se rallier à vous, vous les accepteriez volontiers, sans même vous soucier de l’éthique de votre formation politique. Vous ne pouvez pas combattre le diable dehors et lui réserver une place dans votre maison. Pour moi c’est clair, vous ne pouvez pas aspirer à la magistrature suprême, et prétendre être différent de ceux que vous indexez aujourd’hui comme étant la source de notre grande misère, sans déjà prendre des mesures qui vont avec”.

Votre lettre n’a pas été une lettre d’interpellation seulement, mais vous faites des conclusions sans même attendre la réponse de M. Cellou Dalein Diallo pour  tirer les  meilleures conclusions. Vous savez qu’au départ, M. Mandela a été considéré comme traitre pour les négociations de paix ou même sa fermeté à la non vengeance face aux extrémistes.

L’Etat est une continuité, mais celui de la Guinée non. L’UFDG s’inscrit pour un nouveau départ. L’exclusion d’une partie de la société guinéenne ne doit être la force d’une gouvernance. L’UFDG ambitionnera de réconcilier, unir les guinéens pour un nouveau projet de société.

  1. Vous écrivez plus loin encore : “Vous trahissez déjà donc le peuple, en vous ralliant à ceux que vous qualifiez de voleurs de la République dans un passé très ressent. M. Dalein, je ne suis qu’un profane en politique, mais en faisant des alliances, n’oubliez pas les sacrifices de cette partie du peuple qui a aveuglement placé sa confiance en vous, parce qu’elle est convaincue qu’une fois élu, vous pourriez extirper de notre société, les voleurs, les corrompus, les criminels économiques et autres”.

M. Elie Kamano, M. Cellou Dalein Diallo ne trahira nullement pas notre confiance. Nous serons d’ailleurs les gardiens de notre victoire. Nous n’avons jamais adhéré aveuglement et nous sommes fidèles à un parti politique dirigé par un homme. Comme nous l’expliquions plus haut, vous êtes trop figé sur les hommes et non sur la question comment M. Cellou Dalein luttera contre la corruption. Pourtant, c’est l’essentiel.

L’extirpation des voleurs se fera dans l’application du projet de société du parti et les voleurs seront pris, car M. Cellou Dalein Diallo est un homme respectueux de l’application de la loi.

Pensez-vous que c’est aux citoyens de dire qui est voleur ou qui ne l’est pas ? Ou c’est à la justice pour blanchir, inculper ou condamner ? On aurait aimé que vous incluiez ou recommandiez au moment de choisir les hommes dans un gouvernement proche de M. Cellou Dalein Diallo,  les personnes qui seront choisies doivent être blanchies de tout détournement ou crime de sang.

M. Elie Kamano, on comprend vos inquiétudes, les méfiances, mais orientons le débat sur les projets de société et non se fixer sur les hommes. En Guinée, on n’inventera pas de nouveaux hommes et femmes, mais nous devrions absolument changer de système politique.

Recevez nos sincères salutations, nous sommes des fans de votre musique, nous saluons votre engagement citoyen et  souhaitons plus de persévérance compte tenu des défis qui menacent notre pays.

Par Hamide BALDE UFDG-France
        Diana DIALLO UFDG-Chine

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

15 comments

  1. Une réponse pas uniquement a Élie Kamano mais à tous les configionistes.

  2. Reponse mure et réfléchie! Chapeau pour vous les gars! Ce pseudo-politico-reggaeman devrait s’extirper du brouillard dans lequel son esprit étriqué et frileux s’est embourbé! Je le plains! Il ne sait vraiment pas ce qu’il veut le pauvre! A un moment il injurie Takana pour sa prise de position et à un autre il veut lui même prendre position en voulant rester neutre, c’est tout simplement pas possible Elie, c’est un oxymore! Alors mon cher Elie, cherche d’abord tes repères ensuite tu sauras par où t’orienter!

  3. fantastique l’UFDG est un parti politique impressionnant pas comme les autres, S’il est vrai qu’Elie défend les valeurs de la nation j’ai hâte de l’entendre par rapport a cette réponse, et je demande a tous les lecteurs de publier cette réponse autant que possible, car c’est le monde entier qui est concerné pas l’Afrique seulement.

  4. Bien réfléchis et repondu

  5. Diallo Amadou Sanfina

    Cellou même est reconnu étant l’un des plus grands voleurs de Guinée pour les postes ministériels dans la 2eme République qui lui a rendu très riche comment le peuple pourra porter confiance en sa personne UFDG est un parti des peuls seulement alors notre pays porte 4 roues ne vous fatiguer même pas vous êtes loin du pouvoir Elie a été très objectif mais vous voulez modifier sa version eh les ufdgistes vous êtes vraiment ethno c’est pourquoi le reste des communautés vous détestent 100 ans 1000 ans le pouvoir ne vous appartiennent pas en Guinée

    • Chez tw quit es dieu où ces tw quit deside quit va prendre prendre le pouvoir en guinée où quit nes va pas prendre

    • Tu n’es pas un Peul

      • Mais vous ne parlez que de dallein que touts les connaissent,dallein c’est pas celui qui a fait des années dans les différents gouvernements de conté entrain de voler de détourner,vendu nos avions,arracher les rails,alors arrêtez de nous parler sans cesse de dalein voleur Diallo apatride, je vois vous êtes un vrais griot mais malheureusement pour celui le quel vous faites tout ce louange est connu par des guinéens soucier de l’avenir de ce pays. À vrais dire ufdg doit changer de leader pour songer être au pouvoir un jour ok

  6. diallo alpha Oumar

    Merci pour cette replique limpide et courtier.

  7. L’ufdg commence à prendre de la hauteur en laissant ses cadres s’exprimer et apporter des précisions à chaque fois que cela soit necessaire. Je vous dis bravo et continuez à apporter des précisions partout où ce là est possible avec la politesse et l’éducation que l’ufdg en glorifie.

  8. Je remercie et félicite ceux qui ont rédigé cette lettre

  9. G rappel que celou est le seul Mandela de la guinée

  10. Toutes mes felicitations pour cette reponses claire sans partie prise et continuons a etre rationel dans nos reaction

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info