Accueil » Politique » Le RPG Arc-en-ciel explique pourquoi Makanera et Ousmane Kaba ont été exclus

Le RPG Arc-en-ciel explique pourquoi Makanera et Ousmane Kaba ont été exclus

RPG-arc-en-ciel-620x400 L’ancien ministre Alhousseine Makanera et le député Ousmane Kaba ne sont plus membres du RPG Arc-en-ciel. La décision a été prise jeudi dernier et officialisée ce samedi 11 juin par le Bureau politique national du parti au pouvoir.

Selon Zézé Akim Koivogui, membre dudit bureau, il a été décidé de prendre des sanctions les responsables qui parlent du RPG Arc-en-ciel en dehors des instances du parti.

“Nous savons que le débat du parti se passe au sein du parti. Quand on est membre du bureau politique, on n’est pas le bureau politique. Donc, on ne doit pas prendre une décision et aller s’assoir en dehors du parti pour intervenir dans les médias ou faire des correspondances adressées au président de la République. Les déclarations se font au sein du parti et non en dehors”, a-t-il expliqué aux militants du RPG Arc-en-ciel avant d’annoncer la décision d’exclusion.

“Le bureau politique s’est retrouvé au siège du parti le jeudi passé. Les camarades Ousmane Kaba, membre du bureau politique, Makanera Kaké, membre du bureau politique également. Ces camarades sont exclus du parti”, a-t-il précisé.

Quant au député Sékou Savané, il a été convoqué par le Bureau politique national pour des explications. Le parti au pouvoir a également décidé de mettre fin à l’alliance qui le lie au Parti du travail et de la solidarité (PTS) de Mamady Diawara.

Selon Zézé Akim Koivogui, les décisions concernant l’exclusion de Makanera et d’Ousmane Kaba ainsi que la rupture de l’alliance avec le parti de Mamady Diawara n’ont rien à voir avec le président Alpha Condé. “C’est le bureau politique qui s’est réuni le jeudi ici au siège du parti (pour décider)”, tient-il à clarifier, insistant sur la nécessité d’animer les débats au sein du RPG Arc-en-ciel et non dans les médias. Car, estime-t-il, “lorsque le débat sort en dehors du parti , les gens vont s’intéresser à nos problèmes et ce n’est pas normal”.

Aissatou Diallo, pour VisionGuinee.Info

00224 621 82 08 53/aissatou.diallo@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

2 comments

  1. Aah donc le débat doit être à l’interne du parti et non dehors? alors pourquoi s’enprendre a L’UFDG quand on a exclu Bah Oury? foutaise

  2. Bien repondu Gaoual Junior …

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info