Accueil » Politique » Violences à Mali : “une vraie rébellion de l’armée”, selon Aboubacar Sylla

Violences à Mali : “une vraie rébellion de l’armée”, selon Aboubacar Sylla

Aboubacar_Sylla_JPGLe porte-parole de l’opposition, Aboubacar Sylla s’est prononcé sur les récents heurts enregistrés dans la préfecture de Mali. L’ancien ministre de la Communication s’est dit choqué de la tournure qu’ont pris les évènements au moment où les autorités se félicitent d’avoir ‘réussi’ la réforme des forces de défense et de sécurité. 

“Nous avons été choqués par ce qui s’est passé à Mali. On croyait que c’étaient des évènements révolus parce qu’on nous a chanté partout cette histoire de réforme de l’armée. Apparemment, cette réforme n’est pas une réalité, vu ce qui s’est passé à Mali. C’est extrêmement grave”, s’est exclamé le porte-voix des adversaires politiques du président Alpha Condé.

L’honorable Aboubacar Sylla assimile les violences à Mali à “une vraie rébellion de l’armée contre les autorités civiles et contre la population que cette armée est censée défendre. C’est  grave et nous en sommes choqués”.

Le député de l’opposition n’en veut cependant pas qu’aux militaires. “Nous sommes aussi choqués par la réaction des autorités. Tantôt, on nous dit que le colonel Issa Camara est convoqué à Conakry”, indique-t-il, estimant que les autorités doivent aller plus loin.

“Il y a des mesures conservatoires et administratives qu’on prend dans ce genre de cas. On n’a pas besoin d’attendre l’aboutissement d’une procédure judiciaire qui peut prendre des mois. Le colonel Issa Camara a été suspendu, mais rien n’a été fait administrativement”, assure le porte-parole de l’opposition.

Il dit savoir pourquoi le gouvernement a opté pour le silence sur les violences dans la préfecture de Mali : “On évite de condamner fermement de tels actes parce qu’on ne veut pas démotiver les forces de l’ordre dans la répression qu’on pourrait leur demander de faire au cas où la population décidait de manifester. Rien n’a été fait par ce gouvernement pour mettre fin à l’impunité et c’est grave”.

Aissatou Diallo, pour VisionGuinee.Info

00224 621 82 08 53/aissatou.diallo@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

2 comments

  1. aboubacar continue a dramatiser cet evenement malheureux a mali, bastonner un chauffeur indispline ne merite pas tout ce bruit

  2. Quand t on est de l’opposition on voit tout en noir!!! Sinon cette sanction a été tres effective vue qu’elle été prise très rapidement ! Et reste ne pourrait être faite que par démarche judiciaire !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info