Accueil » Libre opinion » Un cadre de l’UFDG fait des révélations sur Bah Oury

Un cadre de l’UFDG fait des révélations sur Bah Oury

bah oury_GFJe viens d’apprendre avec beaucoup d’ironie, qu’un nostalgique de l’UFDG a rencontré le président de l’Assemblée nationale pour demander la levée de l’immunité du député Cellou Dalein Diallo.

Apparemment ce Monsieur est toujours hanté dans ses sommeils par la supériorité et la popularité du président du parti Cellou Dalein Diallo. A travers cet acte comique, il vient de faire preuve de haine et de profond désir d’éliminer le seul Monsieur qu’il estime aujourd’hui être son ennemi. Ironie du sort, il éprouvait les mêmes sentiments envers Alpha Condé. On connaît le résultat de ses actes.

Revenons à notre héritier psychologiquement troublé et qui mérite une cellule à Guantanamo Bay.

  • Tu ne seras jamais égal à Cellou Dalein. Tu n’as ni le charisme, ni le savoir-faire, ni la patience.
  • Tu n’es plus de l’UFDG, accepte ce sort et trouve-toi la paix du cœur en prenant la carte de membre du Rpg Arc-en-ciel. Oh non ! Ils ne veulent pas de toi là-bas non plus.
  • Ta violence et ton tempérament te rendent impossible de travailler avec. Raison de plus que feu Bah Mamadou n’a pas voulu te confier ce grand parti.
  • Tu n’as aucune compétence humaine ou professionnelle pour diriger l’UFDG.
  • Des vice-présidents du parti, tu es le moins compètent et tu n’as jamais payé tes cotisations au sein du parti. Par ta haine pour Dr Oussou, pendant les campagnes présidentielles de 2010, tu tenais à être le directeur de campagne. Mais te connaissant bien, tu n’as pas mérité la confiance des membres de la direction nationale. Depuis ce jour, Dr Oussou est devenu ton ennemi juré. Et tu as refusé d’aller dans ton propre village pour faire campagne. Tu es resté à Conakry à faire des discours et déclarations, qui constitueront plus tard des slogans pour l’adversaire. Merci à toi.
  •  Pendant les négociations entre les forces vives et le CNDD, tu étais le responsable des questions politiques. Par ton arrogance, tu as braqué tous les autres leaders politiques contre l’UFDG. Tu as donné cette impression que l’UFDG se suffisait et n’avait pas besoin des autres. Tu insultais et t’en prenais à tous ceux qui ne voyaient pas les choses de ta façon. Et de surcroit, c’est toi qui a signé les accords engageant les forces vives et les partis aux élections de 2010 avec le général Konaté, et sans l’accord préalable des autres responsables politiques.
  • C’est toi qui a introduit au sein de l’UFDG le clanisme et cette histoire de Pita vs Labé. Toute personne qui ne soutient pas ton impulse, est un adepte de Cellou Dalein Diallo. Ainsi, tu as créé le clan Bah Oury et le clan Cellou. Alors qu’en réalité, Cellou Dalein Diallo est seulement plus convaincant que toi et plus apprécié pour sa patience, ouverture d’esprit et connaissance de l’administration publique.
  •  Tu viens de prouver ta méconnaissance des institutions en assumant que ton simple rapprochement avec le Président Alpha Condé, te donnait un ‘’super power ‘’ pour demander la levée de l’immunité d’un député de la république ! Détrompe-toi Monsieur, tu n’es qu’une simple marionnette d’Alpha Condé pour déstabiliser CDD et l’UFDG. Au finish, tu ne seras qu’un simple bout de papier à usage privé et jeté dans les oubliettes de l’histoire des perdants politiques guinéens.

Vive les absurdes politiques !

Safa TOUNKARA
Membre du Bureau Exécutif  UFDG

*En guise de Rappel :

De la Loi N°91/15/CTRN/loi organique portant règlement intérieur de l’assemblée nationale

CHAPITRE X — Immunité

ARTICLE 48 — Aucun membre de l’Assemblée Nationale ne peut être poursuivi, recherché, arrêté, détenu ou jugé à l’occasion des opinions ou des votes émis par lui dans l’exercice de ses fonctions de député.

Aucun député ne peut pendant la durée des sessions être poursuivi ou arrêté en matière pénale, qu’avec l’autorisation de l’Assemblée Nationale, sauf le cas de flagrant défit, ou de crime flagrant.

Aucun député ne peut hors session, être arrêté ou détenu qu’avec l’autorisation du bureau de l’Assemblée Nationale, sauf le cas de flagrant délit, de poursuites autorisées par l’Assemblée ou de condamnation définitive.
La détention préventive ou la poursuite d’un député est suspendue si l’Assemblée le requiert.

ARTICLE 49 — Il est constitué, pour chaque demande de levée de l’immunité parlementaire d’un député ou pour chaque demande de suspension de poursuites déjà engagées, une Commission ad hoc de cinq (5) membres nommés selon la procédure prévue à l’article 25 du présent règlement.

La Commission doit entendre le député intéressé, lequel peut se faire représenter par un de ses collègues.

Dans les débats ouverts par l’Assemblée, en séance publique, sur les questions d’immunité parlementaire, peuvent seuls prendre la parole, le rapporteur de la Commission, le Gouvernement, le député intéressé ou son représentant, un orateur pour et un orateur contre.

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

6 comments

  1. pobommmmmmm je vois BO nu après avoir lu ce message de cet grand homme Tounkara BO soular tu n’a que tes yeux pour pleurer wohhhhhhhh

  2. La delation mes chers voila le domaine d excellence de cette generation qui nous ettouffe.
    Awa pan pan pan si banh oury-lan s est « perdu » ces adversaires d hier et d aujordhui ne font pas mieux dhe.
    Pour le prouver dites nous en quoi vos querelles de nombrils ont de benefique pour les kekorobas de baro, saworo, horelouba ou de benna hein?
    A speudo elite guineenne par defaut ouvrez bien les oreilles: ON VOUS EN MERDE HOUSSSSS

  3. l ufdg est divise en 2 clans

  4. Un article insolent inutile. L auteur ne connais pas le métier de journaliste et déverse sa haine et ses contradictions.lamemtable….

  5. Safa tounkara est un mathoudho qui pense que comme il est de labe, personne ne doit critiquer son mentor surtout si c’est quelqu’un qui vient de pita. De trompe toi mon gars car ta fiotte ne sera jamais président de ce pays. La malédiction lui poursuivra jusqu’à sa tombe. Vive pita, vive mr Bah oury !

  6. Quand la verite fera jour beaucoup d’auteurs comme ceux la ne voudrons plus revoir leur copie wait and see

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info