Accueil » Politique » Saliou Bella Diallo très remonté contre des militants ‘‘circonstanciels’’ de son parti

Saliou Bella Diallo très remonté contre des militants ‘‘circonstanciels’’ de son parti

Dr Saliou Bella DialloUne banale affaire a amené le président du parti Afia, et par ailleurs porte-parole de la mouvance présidentielle, à afficher sans ambages son identité, ou du moins ce qu’il mûrit contre la jeunesse de son quartier depuis les législatives de 2013.

A l’origine de cette révélation à la fois étrange et ahurissante, la panne électrique survenue au quartier Matoto-centre, secteur Imam Yaya le mercredi 13 juillet et qui a plongé une vingtaine de familles dans l’obscurité. C’est alors que des jeunes ont décidé de collecter des fonds auprès de toutes les familles concernées pour acheter des câbles en vue de changer, une fois pour toutes, les fils sur toute la ligne fréquemment endommagée.

Une commission a été mise sur pied à cet effet, et qui s’est aussitôt attelée au travail qui lui était dévolue. Le recouvrement a bien démarré jusque chez le candidat malheureux des dernières législatives.

Comme préparé à la visite de la délégation des jeunes du quartier, Dr Saliou Bella Diallo, au lieu de répondre à la salutation qui lui était adressée en ces termes : ‘‘Bonsoir Excellence !’’, a plutôt rejeté celle-ci, en rétorquant : ‘‘Je ne suis pas Excellence. Et je connais ce qui vous amène chez moi. C’est bien au sujet du courant. Mais est-ce pour moi que vous avez voté ?’’, a-t-il interrogé ses visiteurs.

Grande a été la surprise de ces derniers qui ne s’attendaient vraiment pas à une telle réaction de la part de leur voisin de politique. Après avoir énuméré des charges auxquelles il doit faire face tant à Conakry qu’à l’intérieur du pays, l’ancien ministre de l’Enseignement technique s’est tout de même démerdé à débourser un montant dont nous taisons volontiers la somme, en guise de contribution, avant que ses visiteurs ne prennent congé de lui.

A l’approche des législatives, Dr Saliou Bella Diallo avait déboursé de l’argent pour des militants ‘‘circonstanciels’’ de son parti, essentiellement composés de jeunes du quartier, et qui ont organisé des cérémonies sonorisées à Matoto à cet effet avant la tenue de ces échéances. Sauf que dans les urnes, cela ne s’est pas répercuté, puisque le candidat à la députation n’aura pas engrangé plus de 20 voix dans le bureau de vote où lui-même et sa famille ont voté.

Mady Bangoura, pour VisionGuinee.Info

00224 664 29 48 51/mady.bangoura@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info