Accueil » Politique » Jean Marc Telliano : ‘’Je peux tenir pire que ce qu’Ousmane Gaoual a dit’’

Jean Marc Telliano : ‘’Je peux tenir pire que ce qu’Ousmane Gaoual a dit’’

Jean-Marc-Telliano-PopLe député Ousmane Gaoual Diallo est placé en garde à vue depuis mardi soir à la suite d’une audition au PM3. Il fait l’objet d’une plainte pour ‘’offense au chef de l’Etat’’ après sa sortie médiatique du samedi 30 juillet au siège de l’UFDG.

Jen Marc Telliano, le président du Rassemblement pour le développement intégré de la Guinée (RDIG) dénonce une justice de ‘’deux poids deux mesures’’.

Selon l’ancien ministre de l’agriculture, ‘’il y a eu des déclarations plus graves que celle d’Ousmane Gaoual Diallo. Nous avons vu des gens qui ont déclaré haut et fort qu’ils étaient impliqués dans toutes les agressions rebelles en Guinée, qu’ils étaient prêts à confronter la justice de leur pays’’.

Aujourd’hui, indique Jean Marc Telliano, ‘’ils sont venus réintégrer le RPG et ils font en ce moment des déclarations au sein du parti. Là où le professeur Alpha Condé a été cité sur tous les sites avec des photos en uniforme militaire, je crois que c’était une occasion pour le procureur de la République de se saisir de ce dossier. Mais on laisse les choses sérieuses pour s’attaquer aux choses banales’’.

Le député Telliano affirme avoir lu les propos de son homologue Ousmane Gaoual Diallo. Mais, dit-il, ‘‘je ne vois rien de grave (…). Je peux tenir pire que ce qu’Ousmane Gaoual a dit. Il ne s’est pas attaqué au chef de l’Etat, ni à Bantama, ni à Malick Sankhon’’.

Selon lui, ‘’il (Ousmane Gaoual, Ndlr) a dit que la manifestation est constitutionnelle et que ceux qui sortiront, les contre-manifestants, que leurs familles sont connues en Guinée au où cas il y aura des problèmes, on s’attaquera à leurs familles. Je pense que ces propos ne sont pas vexatoires’’.

‘’Est-ce que vous avez écouté les propos de Bantama et des autres du RPG ?’’, s’interroge Jean Marc avant conclure : ‘’Nous connaissons les chevaliers de la République qui ont été mis en place. Des milices ont été mises en place, des donzos, on ne s’attaque pas à ça, mais on s’attaque à des propos aussi simple. Nous avons une justice qui fait deux poids deux mesures. Mais s’ils pensent qu’en arrêtant Ousmane Gaoual, ils vont nous faire reculer, ils se trompent’’.

Djiwo Barry, pour VisionGuinee.Info                        

00224 621 852 875/djiwo.barry@visionguinee.info

 

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

10 comments

  1. JEAN MARK TELIANO TOI TU PEUT TOUT DIRE PERSONNE N A BESOIN DE TOI, TU PU L ALCOOL

  2. Vous avez raison on a vu ou Dr.ousmane kaba traiter alpha conde de tous les noms d’oiseau qui a levé le petit doigt ?
    Cest pitiiyable ce pays ils oublient que gawal sortira agrandi et renforcé pour lui dire ce que les soi-disants partisans malhonnêtes disent tout bas .
    À bas le régime du RPG Cest la honte tout ses cadres sacrifiées pour cette Mamaya.

  3. Mr. Telliano dit qu’il peut tenir pire que ce que Ousmane Gaoual a dit, qu’il le fasse et il verra que nous sommes desormais dans un etat en construction democratique. Voila des gueulards qui mettent du plomb dans les ailes de l’opposition avec des propos tendencieux et beliqueux. Ceux la n’ont rien a apprendre a notre jeunesse sauf qu’a le faire empirer dans la demaguogie, le sabotage et leurs propres haines qu’ils ont envers le regime qui leur a couper le pain dans la bouche. Ce qui me fais mal, c’est que apres tout, la jeunesse ne tire aucun profit de tout ceci, cette jeunesse qu’ils utilisent comme des cartouche de fusil, viser et tirer pour atteindre leurs objectifs. Jeunesse de Guinee, reveil toi, pause toi la question qu’elle est mon profit dans tout ça, je ne suis pas deputé et pourtant mon combat a contribuer, je ne suis pas chef de quartier ni maire d’une commune, apres mon combat, ils se choisissent entre eux pour des postes.

    • Bantama l’a fait , voici :

      En mai 2012, Sanoussy Bantama Sow, tout-puissant ministre de la jeunesse d’alors, a dit des insanités envers l’opposition à l’esplanade du palais du peuple.

      « Monsieur le premier ministre, nous sollicitons auprès de vous de dire au président de la république de faire respecter la loi dans toute sa rigueur. Il y a des partis loubards dirigés par des leaders loubards. Ils pillent, ils cassent, ils brûlent, ils brisent. Les forces de sécurité n’en sont pour rien », disait-il devant ses partisans en jaune.

      Désormais, poursuit-il, jeunes de l’arc-en-ciel, si un jeune loubard dirigé par un parti loubard s’attaque à nous, nous allons le poursuivre jusque chez lui. « Ils doivent savoir que la récréation est terminée. Désormais, c’est dent pour dent et œil pour œil ».

  4. Cher compatriote soyon plu serieux ds nò propo. oublion la haine e soyon plus citoyen q etno. wassalam. Mr Telliano na di q la vrité mm si el è dur akcepton la cê oci sempl q sa.

  5. non la démagogie

    Juste je dois vous dire que c’est sidérant de voir nos institutions agirent ainsi, en privilégiant une entité contre une autre. Car nous sommes conscient que le président lui-même a été le premier à transgresser la constitution guinéenne. Ou était la justice ? Plus certains de RPG a acquisé le chef de fil de monter un coup d’État contre le président , qu’ils n’ont aucune preuve la justice s’est-il penchée de ce dossier non .
    Cependant on met en garde a vie un citoyen de l’autre camp pour avoir mi en garde ceux qui seront pour contre manifestations , c’est là qu’elle s’invite .Est ce la construction d’un État démocratique non .
    Bref la justice s’est déguisée en partisan du système en place et cela doit sesser pour la convivialité entre les citoyens.

  6. Nondi tu est un ennemi de la nation ce ke Ousmane à dit et ce ke Ousmane kaba à fit keski est plus grave à ton avis vous voyez la vérité vous refuser si on met un député en prison ce la n’arrange rien pour toi tu est content de ça non toi aussi

  7. Pour ceux qui ont la mémoire courte, Guinéneews ressort certaines de ses archives de l’oubli. En mai 2012, Sanoussy Bantama Sow, tout-puissant ministre de la jeunesse d’alors, a dit des insanités envers l’opposition à l’esplanade du palais du peuple.

    « Monsieur le premier ministre, nous sollicitons auprès de vous de dire au président de la république de faire respecter la loi dans toute sa rigueur. Il y a des partis loubards dirigés par des leaders loubards. Ils pillent, ils cassent, ils brûlent, ils brisent. Les forces de sécurité n’en sont pour rien », disait-il devant ses partisans en jaune.

    Désormais, poursuit-il, jeunes de l’arc-en-ciel, si un jeune loubard dirigé par un parti loubard s’attaque à nous, nous allons le poursuivre jusque chez lui. « Ils doivent savoir que la récréation est terminée. Désormais, c’est dent pour dent et œil pour œil ».

  8. TELIANO TU DIT QUE TU PEUT DIRE PIRE QUE OUSMANE GAOUAL ,DONC TELIANO SI TU ES HOMME APPELLE ALA GUERRE CIVILE OU BIEN APPELLENT TES MILITANTS A LOCALISER LES FAMILLES DES AUTRES CITOYENS POUR LEUR TUER , TU VERA LA REACTION DES AUTORITEES PUBLIQUES. IVROGNE QUE TU ES

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info